Nouvelles recettes

Les personnes les plus cool de l'alimentation Diaporama

Les personnes les plus cool de l'alimentation Diaporama

Jane Bruce

Quel genre de gars pourrait rendre les Crocs oranges cool ? Le même gars qui est un invité régulier sur Tard dans la nuit avec Jimmy Fallon, a ouvert un mégastore italien très haut de gamme au milieu de Manhattan (et a l'intention d'en ouvrir quelques autres), et a voyagé à travers l'Espagne dans un cabriolet avec Gwyneth Paltrow pour la télévision (et a été payé pour le faire). Batali obtient également des points ajoutés à son facteur cool pour être réactif sur Twitter, savoir faire la fête, mettre Neutral Milk Hotel et X sur la liste de lecture à Babbo, et étant une star de la télévision culinaire qui met son argent là où sa bouche est, possédant des puissances de restaurant telles que Del Posto (le premier restaurant italien en 36 ans à se vanter de quatre étoiles du New York Times), Babbo et Osteria Mozza.

Mario Batali, chef-restaurateur, personnalité médiatique

Jane Bruce

Quel genre de gars pourrait rendre les Crocs oranges cool ? Le même gars qui est un invité régulier sur Tard dans la nuit avec Jimmy Fallon, a ouvert un mégastore italien très haut de gamme au milieu de Manhattan (et a l'intention d'en ouvrir quelques autres), et a voyagé à travers l'Espagne dans un cabriolet avec Gwyneth Paltrow pour la télévision (et a été payé pour le faire). Batali obtient également des points ajoutés à son facteur cool pour être réactif sur Twitter, savoir faire la fête, mettre Neutral Milk Hotel et X sur la liste de lecture à Babbo, et étant une star de la télévision culinaire qui met son argent là où sa bouche est, possédant des puissances de restaurant telles que Del Posto (le premier restaurant italien en 36 ans à se vanter de quatre étoiles du New York Times), Babbo et Osteria Mozza.

John Besh, chef-restaurateur et activiste

Aussi boiteux que cela puisse paraître, John Besh est vraiment cool parce qu'il s'en soucie tellement. Besh est connu pour mettre son cœur et son âme dans tout ce qu'il fait - qu'il s'agisse de redonner à la Nouvelle-Orléans par le biais de la Fondation John Besh, en tant que juge et mentor sur Excellent chef, produire des livres de cuisine de premier plan ou développer un nouveau concept de restaurant - le tout sans jamais sauter de haut en bas et dire "Regardez-moi, regardez-moi!".

Les Blank, cinéaste

The Blank, basé à Berkeley, réalise des documentaires depuis plus de 30 ans. Beaucoup d'entre eux concernent la musique traditionnelle, du zydeco cajun au violon de Blue Ridge Mountain en passant par la polka américano-polonaise. Mais la musique et la nourriture ne sont jamais très éloignées dans le viseur de Blank - voyez, par exemple, son évocation si vive que vous pouvez le goûter des haricots rouges et du riz dans son Toujours pour le plaisir, un hymne à la culture de la Nouvelle-Orléans - et quand il se concentre sur les questions culinaires, comme dans le classique parfumé L'ail est aussi bon que dix mères ou l'exubérant Miam, miam, miam ! Un avant-goût de la cuisine cajun et créole, sa passion pour la gastronomie est indéniable. Le film culinaire le plus cool qu'il ait jamais réalisé, cependant, était sans aucun doute Werner Herzog mange sa chaussure. Le célèbre réalisateur allemand du même nom avait parié au réalisateur de documentaires Errol Morris qu'il ne finirait jamais son film Portes du Ciel, et a promis de manger sa chaussure s'il le faisait. Le film de Blank montre Herzog cuisinant ladite chaussure, avec de l'ail et des herbes, avec l'aide d'Alice Waters dans la cuisine de Chez Panisse, puis en train de manger. Wow.

April Bloomfield, Chef-restauratrice

Vous vous souvenez de l'époque où la cuisine britannique était connue pour être fade et peu attrayante, et mettre des oreilles de porc sur un menu aurait semblé être une recette pour l'échec ? La pression d'ouvrir un restaurant dans le West Village de Manhattan, avec des bailleurs de fonds comme Batali et Bono, aurait pu suffire à écraser n'importe quel chef, mais Bloomfield et son partenaire Ken Friedman ont réussi, déclenchant une tendance nationale pour les gastropubs nez-à-queue avec Le cochon tacheté. Après neuf ans, et après avoir ajouté Le Breslin et Le bar à huîtres John Dory (qu'elle a fermé puis rouvert à l'hôtel Ace sous les éloges de la critique) dans son assiette, Bloomfield est toujours plus susceptible d'être vue en train de cuisiner sur la ligne que de faire des apparitions à la télévision. Et au cas où il faudrait plus de preuves de son sang-froid, lire cette histoire à propos de la participation de Bloomfield à un TimesTalk lors du New York City Wine & Food Festival 2011.

Daniel Boulud, Chef et Restaurateur

Trois étoiles Michelin, quatre étoiles du New York Times, quatre prix James Beard, le Chevalier de la Légion d'Honneur — si le sang-froid n'était basé que sur les récompenses et les éloges, Daniel Boulud serait sous zéro. Oubliez le fait que presque tout ce qu'il touche se transforme en or, qu'il a créé le burger farci au foie gras, et que son restaurant DBGB rend hommage à la salle punk tant manquée CBGB. À une époque où l'attention s'est largement détournée de la cuisine française, Boulud la rend toujours pertinente, et le fait d'une manière qui montre pourquoi être français signifiait toujours être cool et devrait peut-être encore le faire.

Anthony Bourdain, chef cuisinier, scénariste, animateur d'émission de télévision

Vous avez lu ses livres, vous l'avez regardé à la télévision et vous avez peut-être même fréquenté une école de cuisine ou pris un emploi de cuisinier frit. car de lui. C'est cliché de le dire, mais Anthony Bourdain vit à peu près le rêve. Comme il le dit dans l'intro de son émission, "Je suis Anthony Bourdain. J'écris, je voyage, je mange et j'ai faim de plus." Et tandis que l'acte de mauvais garçon a un peu vieilli, et le deuxième spectacle (L'escale) semble à peu près le même que le premier, il est difficile d'affirmer que Bourdain n'est pas un mec cool, ou du moins quelqu'un avec qui vous aimeriez prendre un verre et un bon repas.

Frank Bruni, écrivain

Au cours de son mandat de cinq ans en tant que critique gastronomique pour le New York Times, Frank Bruni a renversé la vapeur des lecteurs et des restaurateurs. Il était drôle, il mordait, et dans ses choix de révision, son style et sa portée, il était toujours évident qu'il n'avait pas peur d'exercer avec audace le pouvoir de la position ; il s'agissait d'un critique qui, pour une colonne, s'est essayé aux tables d'attente et, dans un autre article, a visité certains des fast-foods les plus épiques du pays. Ses critiques ont inspiré un blog consacré aux parodies de Bruni et ont incité un restaurateur à la peau mince à sortir une annonce pleine page dans le Times l'attaquant, et Eater.com a publié un article régulier pour handicaper ses stars. Et il a tout fait alors qu'il avait un trouble de l'alimentation. Aussi bonnes que puissent être les critiques d'une ligne par colonne de Sam Sifton, la position n'a pas été la même depuis que Bruni a quitté son poste pour devenir le premier éditorialiste ouvertement gay du journal.

David Chang, chef-restaurateur, éditeur de magazine

À ce stade, imaginer une scène culinaire new-yorkaise sans David Chang semblerait presque… non américain. Vous pourriez parler du battage médiatique et de l'attitude, du magazine culinaire (Lucky Peach) publié avec McSweeney's, de l'empire en pleine croissance, des petits pains au porc, des ramen, de l'esthétique (considérez le décor des restaurants et les graffitis muraux à l'extérieur de Bar Ssam), les systèmes de réservation en ligne pour les repas spéciaux, l'attention portée aux détails (service et autre) et le fait que Chang a montré à une génération de chefs que vous pouviez ouvrir une nouvelle classe de restauration de qualité sans les nappes blanches. Vous pourriez parler de tout cela, mais vous passeriez à côté de la fraîcheur fondamentale qui a tout déclenché : le fait qu'avec son premier restaurant, Barre de nouilles Momofuku, Chang a tout mis en jeu - tout ce porc, toute cette âme - et le succès ou l'échec, il allait le faire comme il allait le faire, que les végétariens soient damnés. Et il l'a fait.

Scott Conant, chef et animateur de télévision Food Network

Oui, Scott Conant est cool. Non pas parce qu'il était le meilleur nouveau chef de Food & Wine et qu'il est généralement considéré comme l'une des références contemporaines de la scène gastronomique italienne aux États-Unis. Non pas parce qu'il est souvent à la télévision en tant que juge sur Food Network Haché, et certainement pas parce que, comme cela a été récemment révélé dans cette émission, il déteste les oignons rouges. Mais si vous le suivez sur Twitter, vous savez que le chef est tout aussi susceptible, sinon plus, de retweeter les gens qui se moquent de lui que quelqu'un qui lui fait un compliment. « Dieu vous en préserve de donner au tout-puissant Scott Conant un oignon rouge cru. Il vous bannira à Choppedville. » "Scott Conant disant que quelqu'un a trop d'ego ? Oh l'ironie." Lorsque vous êtes suffisamment à l'aise avec vous-même pour amplifier les critiques des autres à votre égard, vous êtes plutôt cool.

Ann Cooper, militante

Un titre comme "The Renegade Lunch Lady" n'est pas seulement donné, il est mérité - et pour une bonne raison dans ce cas. Ann Cooper a consacré sa vie à améliorer la qualité des repas scolaires pour les enfants, ainsi qu'à améliorer les relations de l'Amérique avec l'alimentation, l'agriculture, le bien-être et la santé en général. Quand une passion et une détermination imparables, en particulier lorsqu'elles sont couronnées de succès, n'ont-elles pas représenté quelqu'un qui mérite d'être admiré ? Cooper, auteure et diplômée du Culinary Institute of America, a été reconnue par des publications telles que The New Yorker, The New York Times et le San Francisco Chronicle, et honorée par Slow Food USA pour son travail. Au diable les politiques, la législature ou les grandes entreprises, c'est une femme en mission et pour cela, elle est incroyablement cool.

Chris Cosentino, chef

Chris Cosentino est un ancien patineur qui sert aux convives de son restaurant bondé de San Francisco des plats comme le tartare de cœur et les rigatoni au sang de porc avec des pieds de porc. Il a une boutique dans le Ferry Building où il vend de la charcuterie maison, il a conçu ses propres chaussures et vêtements, et il a écrit un numéro de Carcajou, dans lequel il fait une apparition, qui devrait bientôt arriver dans les stands de bandes dessinées. Faut-il en dire plus ?

Robert Del Grande, Chef-restaurateur

Doux et aimable, Del Grande est venu de Californie au Texas avec un doctorat. en biochimie, s'est transformé en l'un des meilleurs et des plus intelligents "nouveaux chefs du sud-ouest" et a galvanisé la scène culinaire de Houston avec son Café Annie, puis le plus décontracté Taco Milagro et le Café Express chaîne. En cours de route, il a commencé à jouer de la guitare et à chanter avec le chef de Dallas Dean Fearing, d'abord avec désinvolture dans des chambres d'hôtel lors d'événements gastronomiques, puis avec leur groupe, The Barbwires, partageant la scène avec des gens comme Steve Winwood, Rodney Crowell et Richie Furay. Revenant à ses racines scientifiques, Del Grande a récemment concocté, avec le distillateur Don Short, le tout premier gin fabriqué au Texas, appelé Roxor et aromatisé avec des plantes texanes (des noix de pécan, ça vous tente ?).

Dom DeMarco Sr., Pizzaiolo

Quand il s'agit de pizza à New York, cet homme est une légende. Après avoir émigré de Caserta, près de Naples, à New York en 1959, DeMarco a ouvert Pizza Di Fara sur l'avenue J à Brooklyn et l'a fait le sien façon, tarte par tarte, depuis. Les pizzas - pâte étirée, sauce à la louche, fromage saupoudré, un filet d'huile, coupures de ciseaux de basilic frais - sont toutes faites avec amour par le gars, comme et quand il veut, et bavées par des files d'habitants et de touristes avertis . Si vous n'avez pas bravé les masses pour goûter une tarte Di Fara, vous n'avez pas le droit de parler de pizza.

John T. Edge, journaliste, auteur et éducateur

John T. Edge est une royauté geek-chic en ce qui concerne l'industrie alimentaire. Il portait des lunettes à monture épaisse bien avant que tous les hipsters américains ne commencent à en porter une paire, et son écusson emblématique le fait ressembler davantage à un professeur distingué qu'à un snob littéraire prétentieux. Grâce à ses fréquentes contributions à des publications telles que The New York Times, Saveur et The Oxford American et sa gestion de la Southern Foodways Alliance, Edge donne aux Américains une raison de se sentir fiers des aliments qu'ils aiment manger (il a écrit des livres entiers consacrés à poulet frit, tarte aux pommes et hamburgers et frites). Les fans d'Edge et de son travail savent que l'une des choses les plus cool à son sujet est son style d'écriture - il a une capacité étrange non seulement à donner au lecteur l'impression d'être assis à table avec lui, mais aussi à partager son indéniable passion pour la nourriture et la culture sur lesquelles il écrit.

Susan Feniger, Chef-restauratrice

Mieux connu des téléspectateurs et des acheteurs de livres de cuisine comme l'un des Two Hot Tamales - avec sa collègue de longue date Mary Sue Milliken, sa collaboratrice sur le Frontière Grill restaurants à Los Angeles et Las Vegas — Feniger est un expert de premier plan en cuisine mexicaine et latino-américaine et en cuisine de rue internationale. C'est aussi une personnalité exubérante (essayez de trouver une photo d'elle où elle ne rit pas ou au moins ne sourit pas largement) avec une magnifique crinière de cheveux et beaucoup de boucles d'oreilles, qui a une fois révélé que son héros d'enfance était l'athlète légendaire Jim Thorpe. Fonctionne pour nous.

Aaron Franklin, chef de fosse

Quand vous faites un barbecue si bon que les gens commencent à faire la queue à 9h30 du matin, vous avez chaud. Lorsque vous ouvrez uniquement pour le déjeuner et fermez lorsque la nourriture que vous avez préparée est épuisée, vous êtes un bon homme d'affaires. Lorsque vous avez un compte Twitter qui peut tirer une poignée comme Barbecue_Jésus, vous êtes intelligent. Lorsque vous êtes mentionné dans le même souffle que les légendes du Hill Country comme Smitty et Kreuz en tant que membre de l'élite américaine du barbecue, vous êtes sur une lancée. Et quand les viandes que tu fumes reprennent ton nom les meilleur barbecue du pays, eh bien… vous avez compris.

Jonathan Gold, journaliste et auteur

Essentiellement, un gars cool est quelqu'un qui sait qui il est et utilise ses forces au mieux de ses capacités. Alors, qui est plus cool qu'un gars qui, malgré avoir remporté un prix Pulitzer pour sa critique culinaire (ainsi que d'innombrables autres récompenses et distinctions), continue d'utiliser son influence pour mettre en lumière les petits restaurants familiaux de Los Angèle ? Gold – qui a récemment quitté LA Weekly pour la plus grande toile du Los Angeles Times – peut écrire une chronique vibrante et captivante sur un restaurant thaïlandais exceptionnel dans un centre commercial situé au milieu de nulle part et, par conséquent, une foule d'Angelenos s'y aventure pour un repas.

Christopher Hirsheimer et Melissa Hamilton, rédacteurs culinaires, stylistes, photographes et éditeurs

Né en Californie, Christopher Hirsheimer (à droite) – Mme Hirsheimer pour vous – a vécu en Australie, à Hawaï et dans l'Illinois et a été restaurateur, chef d'entreprise, traiteur, styliste culinaire, rédacteur en chef de magazine (Saveur) et avant tout, une photographe culinaire révolutionnaire, désormais largement imitée pour ses images accessibles, sensuelles et naturelles. Melissa Hamilton (à gauche), originaire du New Jersey, a déjà dirigé la cuisine d'essai chez Saveur et avant cela était la co-fondatrice et chef exécutive du populaire restaurant de son père. Grill Room de Hamilton à Lambertville, N.J. Aujourd'hui, les deux collaborent sur la série unique de livres de cuisine périodiques Canal House et créent quotidiennement de merveilleux déjeuners (pour eux-mêmes, hélas, bien qu'ils travaillent sur un livre pour partager leurs recettes) dans leur studio au bord du canal du New Jersey. Ils le font définitivement à leur manière, et magnifiquement à cela.

Johnny Iuzzini, chef pâtissier

Le grand public a eu un premier aperçu de cette rock star de la pâtisserie lorsqu'il a comparu en tant que juge sur Desserts des meilleurs chefs, mais les New-Yorkais le connaissaient depuis longtemps grâce à ses passages de haut niveau à Daniel (deux fois) puis Jean Georges. Ce "garçon de pâte" ressemble plus à une idole des années 50 qu'à un chef pâtissier des temps modernes, une image de ses favoris rockabilly, de ses tatouages ​​​​technicolor et de sa passion pour faire de la moto ne rien faire pour contrer.

Stéphanie Izard, Chef-restauratrice

Certains chefs pourraient commencer à penser qu'ils étaient plutôt cool s'ils devenaient la première femme à gagner Excellent chef; d'autres pourraient avoir une idée lorsqu'une publication de renommée nationale comme Saveur a choisi son restaurant pour faire l'objet de la première critique de restaurant à grande échelle du magazine (et c'est une critique élogieuse, en plus); ou peut-être qu'une nomination à James Beard pour le meilleur nouveau restaurant le ferait. Nous parions que son facteur cool n'est pas du tout venu à Izard. Elle garde juste la tête baissée et fait de la bonne nourriture et c'est à peu près aussi cool que possible.

Thomas Keller, chef-restaurateur

La chose la plus cool à propos de Thomas Keller, c'est qu'il fait clairement exactement ce qu'il est censé faire : il est né pour être chef et a a consacré sa vie devenir l'un des meilleurs de l'histoire. Contrairement à certains de ses collègues, qui ont peut-être commencé leur vie en tant que musiciens ou scientifiques ou autres, Keller travaille dans les cuisines depuis à peu près aussi longtemps qu'il a légalement le droit de travailler, et son sens inébranlable de concentration et de motivation a défini sa carrière sans précédent. . Normalement, les perfectionnistes ambitieux comme lui sont connus pour être des patrons intolérables, mais à maintes reprises, lorsque les chefs en devenir quittent ses cuisines pour sortir seuls et réussir, ils n'oublient jamais de remercier Keller pour leur inspiration en tant qu'enseignant et un ami, rappelant en effet au public à quel point il est cool.

Lee Jones, agriculteur

Combien de personnes peuvent porter un nœud papillon ? D'accord, alors combien de personnes peuvent retirer un nœud papillon et une salopette ? Un seul que nous connaissons : le fermier Lee Jones (comme il aime qu'on l'appelle). Mais oubliez les qualifications vestimentaires et considérez simplement ce que Jones représente : le jardin du chef. Dans les années 1980, après avoir perdu une partie importante de leurs récoltes à cause d'une tempête de grêle, Bob Jones et ses fils - Lee et Bob - ont décidé de replanter non pas avec des cultures conventionnelles, mais avec des légumes, des herbes, des micro-légumes et des fleurs comestibles exceptionnels. pour répondre aux besoins des chefs américains - pas dans une vallée luxuriante de la Californie, mais à Huron, Ohio. Farmer Lee maintient la tradition familiale.

Pat LaFrieda, boucher

Dans une ville obsédée par les hamburgers, Pat LaFrieda est l'homme généralement crédité de les avoir révolutionnés. Peu de fournisseurs de viande sont critiqués dans les critiques de restaurants, mais dans la critique de 2009 de Frank Bruni sur les restaurants Taverne Minetta, Pat l'a fait, et le Black Label Burger (entrecôte, bout de côte, poitrine et bifteck de jupe) qu'il a aidé à développer avec les chefs Riad Nasr et Lee Hanson n'en faisait pas partie, bien que sa célèbre côte de bœuf ait aussi aidé. Pour avoir suivi sa propre vision et sa curiosité contre la sagesse conventionnelle (« Vous ne transformez pas du bœuf vieilli à sec en hamburger ! »), être une personne authentique qui n'a pas laissé l'attention se porter à sa tête et qui exploite une entreprise familiale co-fondé par son grand-père en 1922 - il y a une rue dans le Meatpacking District de Manhattan qui porte le nom de la famille - Pat LaFrieda devrait être considéré comme l'un des gars les plus cool de la nourriture.

Anita Lo, Chef-restauratrice

Quand son restaurant Annisa (qui avait reçu deux étoiles du New York Times) a été détruit par un incendie en 2009, Lo a rouvert le restaurant l'année suivante et a ensuite reçu une autre critique de deux étoiles. Elle est de nature réservée, timide et concentrée, mais la passion de Lo transparaît dans sa nourriture et dans son esprit de compétition. Elle s'est battue avec acharnement aux côtés d'un groupe de ses pairs (principalement des hommes) dans la première saison de Les grands maîtres cuisiniers et battre Mario Batali dans "Battle Mushrooms" sur Iron Chef Amérique en 2005, devenant le premier challenger à vaincre un Iron Chef dans l'histoire de la série.

Tim Love, chef

Certains des meilleurs chefs se sont essayés à New York et ont échoué. Avec l'avant-poste de Manhattan de son restaurant de Fort Worth Bistro occidental Lonesome Dove, Love a tout mis en avant et n'a pas tout à fait réussi. Mais même si les New-Yorkais ne veulent pas entendre cela, Gotham n'est pas le centre de l'univers. Et dans son Texas natal, où il a ouvert de nombreux restaurants à succès, l'univers de Tim Love ne cesse de s'étendre. Plus récemment, il a lancé Fumoir à bois, également à Fort Worth, où les fosses et les foyers brûlent du mesquite, du caryer, du chêne et des noix de pécan, et le tarif comprend des poivrons piquillo farcis à la poitrine, un jarret de bœuf fumé pendant 16 heures pour quatre et "l'animal d'aujourd'hui" avec un assortiment de salsas maison. Bien sûr, c'est un bon vieux garçon qui fait tout le truc "On va boire de la tequila lors d'une démo du matin", mais c'est un gars sympa, un vrai mec et un excellent cuisinier.

Harold McGee, auteur et scientifique

Comment un ancien professeur de littérature à Yale est-il devenu l'une des principales autorités mondiales en matière de science alimentaire ? Grâce à un fort sens de la curiosité, beaucoup de bon sens et un intellect vif. A travers son premier livre, Sur la nourriture et la cuisine, et d'autres écrits, il a galvanisé les chefs du monde entier avec son discours simple et son démystification. Des chefs comme Heston Blumenthal et Ferran Adrià le saluent et des scientifiques formellement formés le traitent comme un pair.

Masaharu Morimoto, chef-restaurateur, personnalité médiatique

Morimoto est cool pour des raisons évidentes ; son record de victoires/égalités/défaites sur Iron Chef Amérique(16-7-1), sa gamme de bières et son style de cuisine original et son style de présentation ultra-créatif sont tous assez impressionnants. Mais à part son succès en tant que chef, restaurateur et homme d'affaires, Morimoto incarne le sang-froid dans son comportement et son sens de la fantaisie. Qui d'autre rêverait de créer un fumoir à saumon en glace pendant la chaleur d'un Chef de fer bataille?

Nathan Myhrvold, scientifique, inventeur et auteur

Ce monsieur a certains résumé : Après avoir travaillé chez Microsoft pendant 14 ans en tant que directeur de la technologie, Myhrvold a décidé d'essayer un nouveau chapeau pour la taille - une tuque de chef, plus précisément. Maître cuisinier français, il s'est un peu spécialisé dans le barbecue avant d'écrire le mastodonte littéraire de 2011, Cuisine moderniste, où il a expliqué et appliqué de nouvelles technologies et principes scientifiques en cuisine, prouvant une fois de plus que la science et la cuisine sont synonymes de cool.

Cindy Pawlcyn, chef restauratrice

Pawlcyn faisait du local et du durable avant que beaucoup d'apôtres locaux et durables d'aujourd'hui ne puissent mettre eux-mêmes leurs Pop-Tarts dans le grille-pain. Elle a ouvert un restaurant dans un bâtiment en forme de caravane Airstream (Brouillard Ville Dîner à San Francisco) et maintenant elle possède (entre autres) le meilleur restaurant de la Napa Valley qui n'est pas La blanchisserie française: Grillades moutardes. Et Pawlcyn vient de Minneapolis, qui est un endroit très cool pour un chef définitivement californien.

Jacques Pépin, Chef et éducateur

Il y a peu de choses dans le monde culinaire qui sont moins à la mode aujourd'hui que la cuisine française classique. Jacques Pépin, qui est passé maître dans ce domaine, s'en moque, il sait ce qui est important. Pendant des décennies, Pépin a généreusement partagé ses connaissances avec le monde, à travers des livres, des émissions de télévision et des programmes éducatifs dans des endroits comme l'Institut culinaire français et l'Université de Boston. Mais ce n'est pas un snob français : il est fier du fait que son premier gros travail de cuisine, en 1961, consistait à développer des recettes pour Howard Johnson.

Michel Richard, Chef-restaurateur

Si vous jetez un œil à ce maître de la taille d'un père Noël cuisinier, probablement le meilleur cuisinier français d'Amérique, au travail dans sa cuisine, derrière une vitre du sol au plafond, vous verrez probablement un homme dévoré de joie par le processus créatif. Richard semble briller plus intensément avec chaque bruine de sauce ou dispersion de garniture qu'il applique aux assiettes ; sa concentration est si intense que l'on jurerait qu'il diffuse de la saveur dans ses créations. Il a trouvé sa place dans l'univers et y passe un sacré bon moment – ​​et quiconque mange sa nourriture partage le plaisir.

Eric Ripert, Chef-restaurateur

Que vous ayez ou non entendu son surnom - The Ripper - vous avez probablement entendu parler de son restaurant, Le Bernardin, ce qui en fait le numéro un de notre liste des 101 meilleurs restaurants en Amérique. Si le chef Daniel Boulud représente la vieille garde de je ne sais quoi Le cool français, puis le sang-froid et la mauvaise assurance discrète de Ripert, sans parler de sa précision dans la cuisine et de son règne de Poséidon sur les fruits de mer, est le reflet de la nouvelle école.

Jennifer Rubell, artiste de performance

L'artiste new-yorkaise Jennifer Rubell a peut-être un curriculum vitae impressionnant – diplômée de Harvard et du Culinary Institute of America, stagiaire pour Mario Batali – mais la plupart des gens la connaissent pour avoir exposé une piñata de la tête d'Andy Warhol ou une sculpture en cire du prince William. Rubell, qui a grandi en assistant à des dîners avec Warhol lui-même, est en quelque sorte un artiste culinaire et un organisateur d'événements. Ses événements culinaires plus grands que nature (où vous pouvez manger de l'art) prennent un repas de tous les jours et le mélangent avec excès et admiration. À Dallas, elle a fait couler du miel du plafond sur une tonne (littéralement) de côtes levées, et à New York, elle a rembourré une pièce avec 1 800 cônes de barbe à papa. Et l'assiette de fromages de Rubell n'est pas servie en cubes ou sur un plateau de fromages : sa version se compose de blocs de fromage surélevés et grandeur nature en forme de tête, soufflés avec des pistolets thermiques, dégoulinant sur des piles de craquelins. Et vous pensiez que les artistes culinaires venaient de faire de la soupe dans une galerie gratuitement.

Marcus Samuelsson, chef-restaurateur

Il n'est pas surprenant que Samuelsson ait décroché une place convoitée sur la liste du Daily Meal des les chefs les mieux habillés; il arrive toujours à n'importe quel événement fait à neuf, avec sa femme modèle tout aussi élégante à son bras. Parfois, son style repousse même les limites, comme lors du Barbados Food & Wine and Rum Festival de l'année dernière, où l'un de nos rédacteurs a remarqué qu'il s'était présenté en treillis dans un pays où le camouflage est illégal. Ce qui est également remarquable à propos de Samuelsson, c'est sa capacité à créer de manière transparente une cuisine de globe-trotter unique à ses influences culturelles variées - africaines, scandinaves et régionales américaines. Oh, et le fait qu'il ait amené un restaurant branché de style centre-ville dans l'une des rues les plus animées de Harlem.

Anne Saxelby, Fromager

Fromager, comme apiculteur, est un métier qui vient de redevenir cool. Après des tours dans des fromageries célèbres comme Murray's Cheese, Saxelby a commencé petit, avec un stand à Essex Street Market. Ce stand est devenu un magasin à grande échelle, et maintenant, elle fournit du fromage à un certain nombre de restaurants haut de gamme et stocke des fromages pour Daniel Boulud dans son Épicerie Boulud. L'ascension de Saxelby est un hommage à l'éthique du bricolage, et son succès montre que l'approvisionnement local et le soutien aux petits producteurs est une pratique commerciale viable.

Lydia Shire, chef restauratrice

Le manteau de chef de Shire peut être noir, rose ou vert pistache, et ses cheveux seront probablement roux. Sa nourriture sera sans aucun doute copieuse, succulente et parfois même difficile. Elle l'a fait à sa manière, accrochant son alliance pour aller à l'école de cuisine après la rupture de son premier mariage et se frayant un chemin dans toutes les bonnes cuisines de Boston, avant d'ouvrir Biba là-bas et d'offrir à Beantown des plats tels que de la cervelle de veau frite avec des câpres et du noir gnocchis aux calamars. Elle ressuscita plus tard le vénérable Locke-Ober, et sert aujourd'hui une excellente cuisine à emporter au Boston's Langoustine et Towne Poêle et Spiritueux.

Jon Shook & Vinny Dotolo, Chefs-restaurateurs

Bien sûr, cette paire regards frais. Mais plus que cela, ils ont fait refroidir les abats dans une ville où le cliché culinaire était comme le dit Woody Allen Annie Hall, une commande de "germes de luzerne et une assiette de purée de levure". Le premier restaurant de Shook (à droite) et Dotolo (à gauche), Animal, se trouve à deux portes de l'emblématique épicerie juive de Los Angeles Canter's, tout en servant un menu changeant tous les jours qui comprend des ingrédients comme des oreilles de cochon, des queues de cochon et de la tête de cochon (ainsi que du cou d'agneau, du veau et des ris de veau). La nourriture est délicieuse et le restaurant est plein à craquer tous les soirs. Et tandis que les plats à leur nouveau (ish) restaurant, Vieille fripouille, ne sont pas aussi intimidants, l'endroit est tout aussi populaire, démontrant que leur nourriture est plus qu'une mode passagère.

L'équipage à Swan Oyster Depot, comptoirs de restaurant

Cent ans après son ouverture en 1912, Dépôt d'huîtres Swan n'essaye pas d'être autre chose que ce qu'il était depuis le début : un comptoir exigu où vous pouvez commander des huîtres fraîches et du crabe dormeur, des cocktails de crevettes et de palourdes, une chaudrée de palourdes renouvelée, et ainsi de suite, et laver le tout avec une bière Anchor Steam. Mais c'est l'équipage qui est la clé ici. Que vous soyez venu il y a deux jours ou il y a deux ans, vous verrez toujours les mêmes gars travailler au comptoir - des pêcheurs ou des hommes de pêche, purs et simples, tous se donnant du fil à retordre et divertissant et engageant les clients dans le processus, d'une manière qui donne l'impression que cela dure depuis toujours et que, d'une manière ou d'une autre, ce n'est toujours pas schticky. L'endroit est rempli de tabliers sales, de cheveux ébouriffés, de mains dégoulinantes d'ouverture de palourdes et d'huîtres, de conversations sur la gueule de bois et, à part ça, « Oh, tu as le téléphone ? Alors tu vas travailler aujourd'hui ? » Les gars derrière le comptoir sont réels ; ils sont cool à l'ancienne.

Michael Symon, chef-restaurateur, personnalité médiatique

Pour les millions de personnes qui regardent Michael Symon sur leur téléviseur chaque jour, que ce soit sur ABC ou Food Network, une chose est très claire : ce type aime vraiment son travail. Peut-être l'épisode le plus incroyable de Iron Chef Amérique s'est produit dans "Battle Cauliflower" de la saison huit, lorsque Iron Chef Symon est monté sur le ring avec le challenger John Fraser sans sous-chefs. Les deux chefs ont mis leur sang, leur sueur et leurs larmes pour créer cinq plats dignes d'un juge en une heure - et sans surprise, Symon est arrivé en tête.

John Thorne, écrivain

Vous n'avez jamais vu John Thorne à la télévision ou dans un festival gastronomique et œnologique. Il ne bosse pas. Il ne fait pas sonner son propre klaxon. Il est simplement assis dans sa maison rurale du Massachusetts avec sa femme et collaborateur Matt Lewis et s'avère minutieusement conçu, évoquant souvent de manière captivante des méditations sur la nourriture et la cuisine - la plupart d'entre elles publiées dans son bulletin occasionnel, "Simple Cooking", et finalement rassemblées dans un livre. former. Il est assez évident qu'il ne fait pas ce qu'il fait pour la gloire et la fortune ; il le fait parce que c'est ce qu'il fait.

Christina Tosi, chef pâtissière

"J'ai engagé Tosi pour nous aider à organiser notre" bureau "- un bureau dans un couloir", a écrit le chef David Chang dans l'introduction du Livre de recettes du bar au lait Momofuku. "Au lieu de cela, elle a commencé à organiser l'entreprise." Un grand éloge d'un chef qui s'était déjà imposé comme un phénomène. Bien qu'il n'ait que 29 ans, Tosi a un curriculum vitae culinaire qui comprend avoir travaillé dans les cuisines de Bouley et DEO~50 avant de faire exploser sa camarade Chang avec ses côtelettes au Momofuku Noodle Bar et au Ssäm Bar. Les combinaisons de saveurs outrageusement géniales de Tosi et sa prise de risque confiante la distinguent du lot. Beaucoup diraient que juste en créant ses désormais célèbres biscuits Crack Pie et Cornflake-Marshmallow, Tosi a fait assez pour obtenir une place sur cette liste.

Jonathan Waxman, chef-restaurateur

Ce mec est tellement cool que ses collègues concurrents sur Les grands maîtres cuisiniers il y a quelque temps, il l'a surnommé Obi-Wan Kenobi pour son calme zen. Tranchant tranquillement des légumes et chauffant des casseroles tandis que d'autres chefs bien connus s'inquiétaient et se précipitaient, il était l'image de l'équilibre et de la maîtrise de soi. Avant de devenir la star invitée des festivals de télévision et de gastronomie, il est aujourd'hui (en plus de diriger son restaurant italien sensuellement minimaliste Barbuto, à Manhattan), il a cuisiné chez Panisse, a apporté la cuisine californienne à New York et, il y a longtemps, a joué du trombone dans un groupe de rock 'n' roll.

Grant Achatz, chef

Avant le contrecoup contre la gastronomie dite moléculaire, Achatz était la substance derrière le style de cette approche. Son pedigree culinaire comprend une formation avec Thomas Keller, Ferran Adri et Charlie Trotter. En parlant de qui, après s'être fait dire par Trotter qu'il était persona non grata, il est retourné à Chicago et a d'abord repris la ville à Trio (faisant une banlieue une destination incontournable pour tous ceux qui aiment manger sérieusement), puis avec Alinea, où cours après cours, "cool" ressemble à un adjectif horriblement inadéquat. Pour ses prochains défis, le chef a adopté l'idée d'un restaurant qui change complètement de concept tous les quelques mois, redéfini la façon dont les restaurants envisagent les systèmes de réservation et réinvente la scène des cocktails. Maintenant, il pense même à réinventer des aspects de l'expérience chez Alinea. Compte tenu de son approche résolument créative de la nourriture, de l'expérience et de la cuisine progressive, à 38 ans, Achatz ne devrait pas cesser de nous impressionner avant longtemps.


12 Smoked BBQ Recipes That Would Make Any Pitmaster Proud

There's no denying that barbecuing is an art form, and for many people smoked meats are a key part of the craft. While we'll always love a supper spent at the BBQ joint around the corner, you don't have to run to your favorite restaurant to enjoy pitmaster-quality smoked meats. These smoker recipes highlight how easy it is to enjoy the smokey flavors right from your own home. From our Smoked Pork Butt Sandwiches to our Dry-Rubbed Smoked Chicken Wings, you'll be ready for any backyard BBQ. Or, travel around the South without leaving your house with our regional-inspired smoked recipes, like our Smoked Brisket Sandwich with Texas BBQ Sauce or our Memphis Dry-Rubbed Baby Back Ribs. No matter what meat you decide to make, these ideas will have you checking your marinades and filling your drip pans. Just don't too caught up in the main even to forget about your fan-favorite BBQ sides. After your family and friends get their first taste of these smoked wonders, they&rsquoll be standing in line, plate in hand, waiting for the smoke to clear.


6 MIND Diet Recipes to Give Your Brain a Boost

You already know that what we eat can help build strong bones and muscles. But it turns out that our diet can also have a positive effect on our brains, enhancing memory and mental clarity, and even helping stave off dementia and Alzheimer&rsquos disease. Carolyn Williams, PhD, RD, author of the cookbook Meals That Heal, explains: &ldquoThe brain runs 24/7, requiring a constant supply of energy and nutrients. If it doesn&rsquot have the optimal fuel it needs, this affects its functioning and can also slowly change its structure.&rdquo

According to Williams, food can improve brain health in two major ways. First, antioxidant-rich and anti-inflammatory foods can help fight the free-radical damage and low-grade inflammation that lead to declining brain health. Second, foods that are nutrient-dense with protein, B vitamins, choline, vitamin C, iron, and zinc may support neurotransmitters, which carry messages between brain cells directing essential functions like sleep, mood, concentration, breathing, heart rate, and hunger.

So what&rsquos the best overall eating pattern to reap these benefits? Science is pointing to the MIND diet (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay)&mdashit&rsquos a combination of the classic Mediterranean diet and the hypertension-focused DASH diet. &ldquoResearch suggests even moderate adherence to the MIND diet slows brain decline and reduces the risk of Alzheimer&rsquos,&rdquo Williams says.

Cornerstone foods of the MIND diet include leafy greens, berries, nuts, olive oil, beans, whole grains, poultry, and fatty fish (and other sources of omega-3 fatty acids). The recipes featured here follow the MIND diet guidelines. What&rsquos more, they are easy to prep and big on flavor.


13 Air Fryer Recipes That Are *Almost* Too Good to Be True

Is it possible to fry food using almost no oil. and eat it without needing a nap immediately afterwards? If you've heard anything about the buzziest healthy-cooking appliance of the past few years, the air fryer, then you know the answer is yes.

Technically, air fryers are mini convection ovens, meaning they use convection fans to circulate hot air around foods (think: french fries, chicken wings, crispy Brussels sprouts) to give them an irresistible fried-like texture with almost no oil. Air fried foods won't taste exactly like their deep-fried counterparts, but they'll have a crispy-crunchy exterior (thanks to the maillard reaction) and tender interior. We're big fans. That's why we chose to round up 13 of our favorite air fryer-friendly Vraiment simple recipes.

You'll find modified cooking instructions on each slide, but part of the beauty of this appliance is that you can easily pull out the fryer basket at any time to check on your food's cooking process, so don't hesitate to keep a watchful eye on those mozzarella sticks and meatballs. (And air fryer models vary tremendously in size, shape, and technology, so cook times and temps will vary, too.) Most foods will brown more evenly if you give them a gentle shake at least once during the cooking process, so keep that in mind too. And finally, remember that you won't need more than a tablespoon or two of oil when cooking in an air fryer, so adjust recipe amounts accordingly.


Leave it to cool-kid mecca Gjusta in Venice, CA, to create a produce-based, low-sugar, vegan-friendly, “good”-fat-filled, crowd-pleasing dessert. That would also be completely acceptable to eat for breakfast.

This easy, one-skillet apple dessert goes out to all the baking-phobes out there, because making something sweet shouldn't require all the bowls and measuring cups in your kitchen plus an advanced degree in chemistry. Pink Ladies and Granny Smiths are our go-to baking apples, but you can choose any kind you like as long as it has a firm texture and a good bit of acidity.


Ina Garten-Approved Kitchen Tools & Ingredients That Double as Great Mother’s Day Gifts

When buying gifts for foodie moms, you have to be careful. Chances are they’re more discerning than your average home cook, so you don’t want to give them a present that’s below their standards (here’s looking at you, cursed glass cutting boards). So, how can you choose the perfect gift for the serious cook in your life? Look to Ina Garten, of course!

The Barefoot Contessa has shared many of her favorite ingredients and cooking tools on her website, and with her seal of approval, we’re certain that the gifts below will be up to snuff for even the most accomplished home cooks. And they don’t all break the budget. From cookware that will last a lifetime to high-quality sea salt that will improve any dish, these are some of the best Ina Garten-approved Mother’s Day gifts.

Our mission at SheKnows is to empower and inspire women, and we only feature products we think you&rsquoll love as much as we do. Please note that if you purchase something by clicking on a link within this story, we may receive a small commission of the sale.

A version of this article was originally published November 2020.


18 Easy, Healthy Dinner Ideas Your Whole Family Will Love

Finally, an easy answer to the question, what should I make for dinner tonight? Oh, and all those busy nights to come are covered, too.

Here, we've rounded up 18 of our favorite healthy dinner recipes that your entire family will love. We've included the crowd-pleasing classics (think Wild Rice and Mushroom Pilaf With Cranberries and Spiced cod with Broccoli-Quinoa Pilaf), plus modern twists on delicious dishes like Cauliflower Rice &ldquoRisotto&rdquo With Beets, Eggplant-Mushroom Meatball Subs, and Roasted and Pickled Cauliflower Sandwiches With Romesco.


50 Sliders

Downsize the main course at your next cookout: We created dozens of mini burgers and sandwiches!

Relatif à:

Insert and Spread 50 Sliders

From top right, clockwise: California Vegetable Sliders (No. 37), Tandoori Chicken Sliders (No. 24), Crab Cake Sliders (No. 33), Teriyaki Turkey Burger Sliders (No. 50), Bratwurst Sliders with Sauerkraut (No. 15)

From top right, clockwise: California Vegetable Sliders (No. 37), Tandoori Chicken Sliders (No. 24), Crab Cake Sliders (No. 33), Teriyaki Turkey Burger Sliders (No. 50), Bratwurst Sliders with Sauerkraut (No. 15)

Each recipe makes 12 sliders.

1. Classic Beef Form 1 1/2 pounds ground beef into 3-inch patties (about 12) and season with salt and pepper. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, 3 to 5 minutes per side. Place on slider buns with ketchup and lettuce.

Insert and Spread 50 Sliders

Bacon Cheeseburger Sliders (No. 2)

Bacon Cheeseburger Sliders (No. 2)

2. Bacon Cheeseburger Make Classic Beef Sliders (No. 1) top each patty with a slice of cheddar during the last minute of cooking. Place on slider buns with ketchup, mayonnaise, pickles and bacon.

3. Tex-Mex Burger Make Classic Beef Sliders (No. 1), mixing 1 cup shredded pepper jack into the beef. Place on slider buns with guacamole, pico de gallo and hot sauce.

4. Blue Cheese Burger Mix 6 tablespoons softened butter with 1/3 cup crumbled blue cheese. Make Classic Beef Sliders (No. 1). Place on slider buns with the blue cheese butter top each with a fried onion ring.

5. Pimiento Cheeseburger Pulse 1/2 cup shredded cheddar in a food processor with 2 ounces cream cheese, 2 tablespoons each mayonnaise and pimientos and 1 tablespoon pickled jalapeños. Make Classic Beef Sliders (No. 1). Place on slider buns with the pimiento cheese.

6. Meatball Parmesan Mix 1 pound meatloaf mix (ground beef, pork and veal) with 1/2 cup grated parmesan, 1/4 cup each breadcrumbs, chopped parsley and milk, 1 lightly beaten egg, 1 teaspoon kosher salt and a few grinds of pepper. Form into 1 1/2-inch meatballs (about 12). Bake at 425 degrees F until cooked through, 13 to 15 minutes. Toss with 1 cup warm marinara sauce. Place each meatball on a slider bun bottom and top with shredded mozzarella and parmesan broil until melted, then add the bun tops.

7. Roasted Caprese Toss 2 pints cherry tomatoes with 1/4 cup olive oil and 4 smashed garlic cloves on a rimmed baking sheet season with salt and pepper. Roast at 475 degrees F until lightly browned, about 20 minutes let cool. Place on slider buns with sliced fresh mozzarella and fresh basil.

8. Fried Eggplant Caprese Slice 2 small eggplants into 1/2-inch-thick rounds (12 rounds total) sprinkle generously with salt and let sit 30 minutes. Pat dry, then dredge each slice in flour, dip in 3 beaten eggs, then coat with breadcrumbs. Working in batches, fry in 375 degrees F vegetable oil, turning, until browned, 2 minutes drain. Assaisonnez avec du sel. Make Roasted Caprese Sliders (No. 7), adding a slice of fried eggplant to each.

Insert and Spread 50 Sliders

Sausage and Peppers Sliders (No. 9)

Sausage and Peppers Sliders (No. 9)

9. Sausage and Peppers Form 1 pound bulk hot Italian sausage into 2-inch patties (about 12). Cook in an oiled nonstick skillet over medium-high heat until browned, about 3 1/2 minutes per side, topping each with 1/2 slice provolone during the last minute of cooking. Place on slider buns with jarred fried peppers.

10. Sloppy Joe Brown 1 pound ground beef in vegetable oil in a large skillet over medium heat with 1 chopped onion, 1 chopped red bell pepper, 2 tablespoons chili powder and 1/2 teaspoon garlic powder, about 6 minutes. Add 1/2 cup each water, ketchup and chili sauce (such as Heinz). Simmer until thickened, 5 minutes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Serve on potato slider buns.

11. Pizza Sloppy Joe Make Sloppy Joe Sliders (No. 10), using bulk sweet Italian sausage instead of beef omit the chili powder and add 1 teaspoon dried oregano. Replace the ketchup with 1 cup marinara sauce omit the chili sauce. Serve on slider buns with shredded mozzarella.

12. Cheesesteak Season 1 pound chopped sandwich steak with salt, pepper and 1/2 teaspoon garlic powder. Brown in vegetable oil in a large skillet over high heat until just cooked through, 3 to 4 minutes remove. Add 1 sliced onion and 1/2 each sliced red and green bell pepper to the skillet cook over medium-high heat until tender, 7 minutes. Stir in the steak and 1 cup processed cheese spread. Place on slider buns with more cheese spread.

13. French Dip Sauté 1 sliced large onion in butter in a large skillet over medium-low heat until deep golden, about 35 minutes remove. Add two 10.5-ounce cans beef consommé and 1/4 cup dry sherry to the skillet and simmer 5 minutes. Add 1 1/4 pounds deli-sliced roast beef and heat through. Remove the roast beef from the jus and pile on slider buns with the onion season with salt and pepper. Serve with the jus for dipping.

14. Falafel Pulse 1 cup each fresh cilantro and parsley in a food processor with 1/2 cup chopped onion, 2 garlic cloves, 1 teaspoon ground cumin and 1/2 teaspoon kosher salt until finely chopped. Add one 15-ounce can chickpeas (drained and rinsed) and pulse until chunky. Remove and stir in 1/2 cup panko and 1 lightly beaten egg. Refrigerate 20 minutes. Form the mixture into small balls (about 12). Deep-fry in 350 degrees F vegetable oil until browned and warmed through, about 6 minutes. Place each falafel in mini pita bread with shredded lettuce, sliced tomatoes and a drizzle each of tahini and lemon juice.

15. Bratwurst with Sauerkraut Brown 12 ounces sliced cooked bratwurst in olive oil in a skillet over medium heat, about 1 minute per side. Toast 12 split mini pretzel buns, then sprinkle the cut sides with 2 cups shredded dill havarti. Bake at 350 degrees F until melted, 1 minute. Place the bratwurst on the buns with grainy mustard and warm sauerkraut.

16. Reuben Spread Russian dressing on split slider buns and fill with deli-sliced pastrami, sauerkraut and shredded Swiss cheese. Bake at 350 degrees F until the pastrami is heated through and the cheese melts, about 10 minutes.

17. Greek Lamb Burger Mix 1 1/2 pounds ground lamb with 1/2 teaspoon pumpkin pie spice form into 3-inch patties (about 12) and season with salt. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, 3 to 5 minutes per side. Place in mini pita bread with tzatziki, crumbled feta and chopped tomatoes.

18. Spanish Lamb Season 1 1/4 pounds boneless lamb sirloin roast with salt, pepper and 1 teaspoon each smoked paprika and ground cumin. Brown in vegetable oil in a medium ovenproof skillet over medium heat, turning, about 2 minutes. Transfer to the oven and roast at 400 degrees F until a thermometer inserted into the thickest part registers 135 degrees F, about 25 minutes. Let rest 10 minutes, then thinly slice. Mix 1/2 cup mayonnaise with 1/4 cup chopped green olives. Place the lamb on slider buns with the olive mayonnaise, sliced roasted red peppers, baby arugula and shaved manchego.

19. Cuban Rub a 1-pound pork tenderloin all over with 1 tablespoon kosher salt mixed with 1 1/2 teaspoons each garlic powder and dried oregano. Grill over medium heat, turning, until a thermometer inserted into the center registers 145 degrees F, about 15 minutes. Let rest 10 minutes, then thinly slice. Arrange the pork on slider buns with mustard, deli-sliced ham, Swiss cheese and pickles. Press firmly between 2 baking sheets and bake at 350 degrees F until the cheese melts, 4 minutes.

20. Porchetta Rub a 1-pound pork tenderloin all over with 1 tablespoon kosher salt mixed with 1 tablespoon ground fennel and 1/4 teaspoon pepper. Grill over medium heat, turning, until a thermometer inserted into the center registers 145 degrees F, about 15 minutes. Let rest 10 minutes, then thinly slice. Mix 3/4 cup mayonnaise with 2 grated garlic cloves and 1 tablespoon each lemon juice and minced rosemary. Place the pork on slider buns with the garlic mayonnaise and arugula.

21. Barbecue Pork Rub a 1-pound pork tenderloin all over with 3 tablespoons barbecue seasoning. Grill over medium heat, turning, until a thermometer inserted into the center registers 145 degrees F, about 15 minutes. Let rest 10 minutes, then thinly slice. Toss 1/4 head thinly sliced cabbage with 1/4 cup each barbecue sauce and cider vinegar season with salt and pepper. Place the pork on slider buns with more barbecue sauce, pickles and the coleslaw.

22. Barbecue Chicken Meatball Mix 1 pound ground chicken with 1/2 cup shredded cheddar, 1/4 cup each breadcrumbs, chopped parsley and milk, 1 egg, 1 teaspoon kosher salt and a few grinds of pepper. Form into 1 1/2-inch meatballs (about 12). Bake at 425 degrees F until cooked through, 13 to 15 minutes. Warm 3/4 cup barbecue sauce with 1/4 cup water toss with the meatballs. Place each meatball on a slider bun bottom and top with shredded cheddar broil until melted. Add the bun tops.

23. Jerk Chicken Burger Mix 1 1/2 pounds ground chicken with 2 teaspoons jerk seasoning form into 3-inch patties (about 12) and season with salt and pepper. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, 3 to 3 1/2 minutes per side. Place on slider buns with spicy mayonnaise, coleslaw and sliced mangoes.

24. Tandoori Chicken Pound 2 skinless, boneless chicken breasts (1 1/2 pounds) until 1/2 inch thick marinate in a mix of 1/4 cup each plain yogurt and tandoori paste, 3 hours. Remove the chicken from the marinade and grill over medium-high heat, turning once, 8 to 10 minutes slice. Toss 1 bunch trimmed scallions with olive oil and season with salt grill, turning once, 1 to 2 minutes. Place the chicken and scallions on slider buns with plain yogurt and fresh cilantro and mint.

25. Fried Chicken Quarter 3 skinless, boneless chicken thighs (about 1 pound) marinate in 2 1/2 cups buttermilk, 1 hour. Combine 1 1/2 cups flour with 1 1/2 teaspoons each baking powder, paprika, onion powder and kosher salt. Remove the chicken from the marinade and dredge in the flour mixture. Working in batches, deep-fry the chicken in 360 degrees F vegetable oil until browned and cooked through, 5 to 6 minutes. Place on toasted and buttered mini biscuits with bread-and-butter pickles.

26. Buffalo Chicken Fry the chicken for Fried Chicken Sliders (No. 25) toss with 1/4 cup Buffalo hot sauce and 2 tablespoons melted butter. Place on slider buns with blue cheese dressing, shredded carrots and sliced celery.

27. Thai Chicken Mix 1 1/2 pounds ground chicken with 1 tablespoon each fish sauce, brown sugar, grated peeled ginger and grated garlic and 1/2 teaspoon each ground turmeric and lime zest form into 3-inch patties (about 12) and season with salt and pepper. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, 3 to 3 1/2 minutes per side. Place on slider buns with peanut sauce and lettuce. Servir avec des quartiers de lime.

28. Chipotle Pulled Chicken Sauté 1 sliced onion in vegetable oil in a medium saucepan over high heat until softened, 5 minutes. Add one 8-ounce jar taco sauce and 1/2 to 1 chopped chipotle in adobo plus 2 tablespoons adobo sauce and bring to a simmer. Add 2 cups shredded rotisserie chicken (skin removed). Cook, stirring, until heated through, 2 minutes. Serve on slider buns with coleslaw.

29. Cheesy Tuna Heat 1/4 cup milk in a saucepan over medium heat until steaming. Whisk in 3/4 cup each cubed processed cheese and shredded cheddar until smooth. Stir in two 5-ounce cans solid white tuna (drained and flaked), 2 sliced scallions, 1 diced plum tomato and 2 tablespoons chopped dill. Serve on slider buns.

30. Italian Tuna Salad Toss two 5-ounce cans oil-packed Italian tuna (drained) with 1 cup minced drained giardiniera plus 2 tablespoons brine, 1/2 cup chopped fennel plus 2 tablespoons chopped fronds, 1/2 minced red onion and 1/4 cup olive oil season with salt and pepper. Serve on slider buns with sliced tomatoes and arugula drizzle with olive oil.

31. Lobster Roll Toss 2 cups chopped cooked lobster meat with 1/2 cup minced celery, 1/4 cup mayonnaise and 2 tablespoons each lemon juice, chopped chives and celery leaves. Refrigerate 1 hour. Toast 6 top-split hot dog buns, then brush with melted butter. Cut in half and fill with the lobster salad.

32. Shrimp Po’Boy Toss 1 1/4 pounds large shrimp (peeled and deveined) with 6 tablespoons melted butter, 1 tablespoon Old Bay and 2 minced garlic cloves. Brown in a large skillet over high heat, 2 to 3 minutes roughly chop. Mix 2/3 cup mayonnaise with 1/4 cup each chopped celery, shallots and basil, and 2 tablespoons lemon juice. Place the shrimp on slider buns with the herb mayonnaise and lettuce.

33. Crab Cake Toss 1 pound lump crabmeat (picked over) with 3/4 cup panko, 1/4 cup mayonnaise, 1 lightly beaten egg, 2 chopped scallions, 1 tablespoon each Dijon mustard and chopped dill, 1 teaspoon Old Bay and 1/2 teaspoon kosher salt. Form into 2-inch patties (about 12), then dredge in panko. Cook in an oiled skillet until golden, 2 to 3 minutes per side. Place on potato slider buns with tartar sauce, sliced tomatoes and lettuce leaves.

34. Turkey Club Toast and quarter 9 slices white sandwich bread. Mix 1/2 cup mayonnaise with the zest and juice of 1/2 lime spread on the toast. Top 12 pieces of the toast with deli-sliced turkey, bacon and sliced tomatoes, then another piece of toast (mayonnaise-side up). Top with more turkey, sliced avocados and lettuce. Add the remaining toast secure with toothpicks.

35. Green Goddess Turkey Burger Mix 1 1/2 pounds ground turkey with 1 tablespoon Dijon mustard form into 3-inch patties (about 12) and season with salt and pepper. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, about 3 minutes per side. Puree 1/2 cup mayonnaise in a blender with 1/4 cup sour cream, 2 tablespoons each chopped parsley, chives and tarragon, 1 tablespoon each capers and lemon juice, 2 anchovies and 1 garlic clove. Place the burgers on slider buns with the green goddess sauce, sliced cucumbers and watercress.

36. Mushroom-Swiss Turkey Burger Mix 1 1/2 pounds ground turkey with 1 tablespoon Worcestershire sauce. Form into 3-inch patties (about 12) season with salt and pepper. Cook in an oiled skillet over medium-high heat, 3 minutes per side, topping each with a slice of Swiss cheese during the last minute of cooking. Sauté 8 ounces sliced mushrooms and 1 sliced onion in butter in a skillet until browned, 8 minutes season with salt and pepper. Place the burgers on slider buns with Dijon mustard and the mushrooms.

37. California Vegetable Hollow out the bottoms of 12 mini multigrain rolls drizzle with olive oil and spread with cream cheese. Fill with shredded carrots, sliced bell peppers, tomatoes, cucumbers and avocados, shredded lettuce and alfalfa sprouts drizzle with lemon juice. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

38. Greek Vegetable Hollow out the bottoms of 12 mini multigrain rolls drizzle with olive oil and spread with olive tapenade hummus. Fill with sliced red bell peppers, tomatoes and cucumbers, fresh parsley and crumbled feta season with pepper.

39. Bean Burger Mash two 15-ounce cans pinto beans (drained and rinsed) with a fork until chunky. Stir in 2 lightly beaten eggs, 1/2 cup breadcrumbs, 2 tablespoons grainy mustard and 1 teaspoon each smoked paprika, ground cumin and kosher salt. Form into 2-inch patties (about 12), then dredge in breadcrumbs. Cook in an oiled nonstick skillet over medium heat until crisp and heated through, 2 1/2 to 3 minutes per side, topping each with a slice of muenster during the last minute of cooking. Place on slider buns with spicy mayonnaise, lettuce and sliced tomatoes.

40. Spanish Tortilla Cook 12 ounces thinly sliced Yukon Gold potatoes and 1 sliced small onion in 1/3 cup olive oil in a nonstick ovenproof skillet over medium-low heat, covered, until tender, about 30 minutes. Lightly beat 8 eggs in a large bowl season with salt and pepper. Pour the eggs into the skillet and gently stir into the potatoes. Cook until the bottom is set, 5 minutes. Transfer to the oven and bake at 400 degrees F until set, 10 to 15 minutes. Laisser refroidir. Cut into 2-inch squares and place on slider buns with garlic mayonnaise and sliced piquillo peppers.

41. Bacon, Egg and Cheese Lightly beat 6 eggs with 1/4 cup milk and 1/2 teaspoon kosher salt. Melt 1 tablespoon butter in a medium ovenproof skillet over medium heat. Add the eggs and cook, undisturbed, until just set, 3 to 4 minutes. Top with sliced cheddar broil until melted. Cut the eggs into 2-inch squares place on buttered toasted mini bagels with bacon.

42. Bacon, Egg and Cheese Waffle Mix 2 tablespoons each warm melted butter and maple syrup brush on 24 toasted mini waffles. Make Bacon, Egg and Cheese Sliders (No. 41) serve on the waffles instead of bagels.

43. Sausage Biscuit Melt 3 tablespoons butter with 1/4 teaspoon jerk seasoning in a small saucepan over medium heat. Add 1/4 cup flour and whisk until bubbling, 2 minutes. Add 1 1/2 cups whole milk and simmer, whisking, until thick, 3 minutes. Season with hot sauce and salt. Place cooked breakfast sausage patties on toasted mini biscuits with the gravy.

44. Smoked Salmon Mini Bagel Spread scallion cream cheese on split toasted mini everything bagels. Fill with sliced smoked salmon, red onion, tomatoes and cucumbers, and capers drizzle with lemon juice.

45. Strawberry Baked Brie Mix 2 cups sliced strawberries with 2 teaspoons each sugar, balsamic vinegar and chopped thyme let stand 30 minutes. Put a slice of brie on slider bun bottoms bake at 350 degrees F until heated through, 2 minutes. Top with the strawberries and bun tops.

46. Meatloaf Cut six 1-inch-thick slices warm meatloaf in half. Place on slider buns with mayonnaise and bread-and-butter pickles.

47. Fried Oyster Lightly beat 1 egg with 1⁄4 cup buttermilk and 2 teaspoons hot sauce add 12 shucked oysters and let soak 30 minutes. Combine 1⁄2 cup each cornmeal and cornstarch with 1 teaspoon each Old Bay and kosher salt. Remove the oysters from the buttermilk and dredge in the cornmeal mixture. Deep-fry in 365 degrees F vegetable oil until golden, 3 to 4 minutes. Place on slider buns with mayonnaise and jarred corn relish.

48. Asian Bacon Microwave 1⁄3 cup brown sugar with 1 tablespoon Sriracha, 1 minute stir until smooth. Divide 12 thick-cut bacon slices between 2 racks set on rimmed baking sheets bake at 375 degrees F, 15 minutes. Brush with the Sriracha mixture and sprinkle with 1 teaspoon Chinese five-spice powder. Bake until browned and crisp, 20 to 25 minutes. Place on warmed slider buns with mayonnaise, hoisin sauce, Sriracha, cilantro and sliced cucumbers.

49. Sweet Potato BLT Trim the ends of 3 sweet potatoes and slice into 1/2-inch-thick rounds (24 total) toss with 1 tablespoon vegetable oil and season with salt and pepper. Roast on a baking sheet at 425 degrees F until tender, 20 minutes let cool. Sandwich with mayonnaise, bacon, lettuce and sliced tomatoes.


Du fromage

Cheese is a high-protein snack that's fine for your cat in small amounts. But the protein in cheese is less "complete" than the kind in meat, fish, and eggs. Also, many cats' tummies can't handle dairy, so go easy on the cheesy treats, and skip the saucer of milk.


'Iron Chef' Cooking Party (Mystery Ingredients)

Expert home cooks might scoff at the idea of dinner parties causing stress. They thrive on cooking for a crowd. Spice up your next party: Ask each guest to bring an ingredient--tout ingredient. Once everyone arrives and you've taken inventory, break into teams, divvy up the mystery foods, and start cooking. Whether or not dinner tastes great, you'll have a meal to remember. You might want to make sure you ask someone to bring a loaf of good bread and a bottle of wine--just in case!


Voir la vidéo: 2 minutes tout compris - Alimentation, santé et environnement (Janvier 2022).