Har Gow



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mélanger la fécule de blé et le sel dans un bol en verre de taille moyenne. Ajouter l'eau chaude et bien mélanger. Couvrir et réserver 5 minutes.

Fariner légèrement un plan de travail plat. Placer le mélange d'amidon de blé sur la surface. Ajouter la fécule de maïs et le shortening et pétrir jusqu'à consistance lisse. Couvrir d'un linge humide et laisser reposer 15 à 20 minutes.

Pour façonner les boulettes, rouler la pâte d'amidon de blé dans un cylindre de 1 pouce de diamètre. Couper le cylindre en travers en morceaux de 1 pouce et façonner chaque morceau en boule.

Aplatir chaque boule, à la main ou avec une presse à tortillas, pour former un cercle de 3 ½ à 4 pouces, en gardant la pâte restante couverte pour éviter qu'elle ne sèche. Appuyez fermement sur les bords du cercle avec vos doigts pour éclaircir la pâte.

Placez 1 cuillère à café comble de farce au centre de chaque cercle. Pliez en deux sur la garniture pour former un demi-cercle. Pincez les bords incurvés ensemble, en plissant un côté à l'autre.

Pour cuire les boulettes à la vapeur, porter de l'eau à ébullition dans un wok. Placer les boulettes farcies, sans encombrement, dans un cuiseur vapeur. Cuire à feu vif jusqu'à ce que les boulettes deviennent translucides, environ 5 minutes. Retirer du feu et laisser reposer 1 minute avant de servir. Servir avec de la sauce soja et de la sauce chili ou de la moutarde pour tremper.


HAR GOW : DIM SUM DE DUMPLE DE CREVETTES

Les boulettes de crevettes sont l'un des dim sum préférés de tous les temps. Communément appelés har gow ou Xia jiao en cantonais, ils sont l'un des dim sum cuits à la vapeur les plus populaires. Ma passion pour les dim sum est si grande que, comme beaucoup d'entre vous le savent, j'ai suivi un cours de recette de dim sum l'année dernière. Dans ce cours, j'ai appris la recette des dim sum du Siu Mai, le dumpling au porc et aux crevettes, ainsi que le dim sum aux cristaux de crevettes, mieux connu sous le nom de har gow en cantonais.

Le Har gow dim sum ou boulette de crevettes a une pâte différente de celle du siu mai dim sum. Pour commencer, la pâte Har gow ou boulette de crevettes est faite avec de la farine de riz, tandis que la pâte siu mai avec de la farine de blé et des œufs. Par conséquent, le har gow ou boulette de crevettes a cette pâte cristalline et très collante incroyable.

Une autre différence entre ces deux pâtes différentes est que vous pouvez aussi bien faire frire, la pâte de farine de blé, et la farine de riz que vous pouvez la faire bouillir ou la cuire à la vapeur.

Pour moi, une portion de dim sum n'est jamais complète sans cette incroyable boulette de crevettes, et ce que j'aime le plus, c'est le goût incroyable des crevettes enveloppées dans la pâte collante.

Puis-je congeler la boulette de crevettes?

Oui! Oui et oui! Ce que j'aime faire, c'est m'asseoir un après-midi et en faire autant que je peux et nous en mangeons une portion, et le reste nous congelons. Il est important de les placer sur une seule couche dans un sac en plastique avant de les congeler.

Combien de temps dois-je cuire un dim sum surgelé ?

Lorsque vous sortez les boulettes du congélateur, laissez-les simplement à température ambiante et faites-les cuire à la vapeur pendant 8 min avant de servir

Combien de calories ont une boulette de crevettes?

Une boulette de crevettes ne contient que 172 calories par portion

Que puis-je servir avec des boulettes de crevettes?

Vous pouvez mélanger le har gow avec un autre dim sum, comme le siu mai par exemple, ou d'autres recettes cantonaises comme la soupe wonton.

Quelle sauce puis-je utiliser pour les dim sums har gow ?

Il y a tellement de sauces à tremper que vous pouvez utiliser pour la boulette de har Gow. Tout dépend de vos goûts. Par exemple, si vous cherchez quelque chose d'épicé, vous pouvez utiliser une huile de piment fort, à base de piments, vous pouvez ajouter quelques gouttes à votre dim sum avant de le manger.

Une autre possibilité et l'une de mes préférées est la sauce Hoisin. J'aime particulièrement la sauce hoisin car elle a une note sucrée. La sauce hoisin étant très épaisse, vous pouvez la diluer avec un peu d'huile de sésame ou d'eau.

La moutarde piquante est une autre possibilité et constitue une trempette classique pour les œufs et les rouleaux de printemps. Enfin, les sauces à base de soja sont une sauce classique que vous pouvez combiner avec du vinaigre et de l'huile de piment.


Ingrédients

  • Pour la pâte :
  • 1/2 tasse d'eau
  • 3/4 tasse d'amidon de blé (voir note)
  • 6 cuillères à soupe de farine de tapioca ou de fécule de tapioca
  • 1/8 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café d'huile végétale ou de canola
  • Pour la garniture aux crevettes :
  • 1/2 livre de crevettes décortiquées et déveinées
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 (morceau de 2 par 3 pouces) de lard de porc, environ 2 onces
  • 1/2 cuillère à café de gingembre émincé
  • 1/2 cuillère à café d'ail émincé
  • 1/2 cuillère à café de vin de Shaoxing
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • 1/4 cuillère à café de sucre
  • 1/4 cuillère à café de poivre blanc moulu
  • 1 cuillère à café d'huile
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • Vinaigre noir pour servir

Har Gow (Dumplings aux crevettes à la vapeur)

Har gow (également orthographié har gau, har kau, har gao, ha gao, ha gow, ha gau, har gaw, ha gaw, har kaw, ha gaau, har cow, har gaau, ou d'autres variantes) est une boulette traditionnelle chinoise plat servi en dim sum (dian xin).

Traditionnellement, le hargow doit avoir au moins sept et de préférence dix plis ou plus imprimés sur son emballage. La manière de servir de ce plat est similaire à celle du siu mai (Shaomai). Le har gow et le siu mai sont tous deux considérés comme les plats les plus populaires des dim sum chinois.

Les capes de har gow sont faites avec de l'eau bouillante additionnée d'amidon de blé, d'amidon de tapioca, d'huile et d'une petite quantité de sel. La garniture contient des crevettes, de la graisse de porc cuite, des pousses de bambou, des oignons verts, de la fécule de maïs, de l'huile de sésame, de la sauce soja, du sucre et d'autres assaisonnements. La boulette en forme de poche est ensuite cuite à la vapeur dans un panier en bambou jusqu'à ce qu'elle soit translucide. À table, il est généralement trempé dans de la sauce soja ou du vinaigre de riz de couleur rouge. Lorsque la pâte pour l'emballage est correctement préparée et cuite, la boulette a une texture légèrement collante et moelleuse. Les crevettes ne sont pas trop cuites, elles conservent donc une texture légèrement croustillante.

On dit que ce plat est celui sur lequel le talent d'un chef de dim sum est jugé. La peau doit être fine et translucide, tout en étant suffisamment solide pour ne pas se casser lorsqu'elle est ramassée avec des baguettes. Il ne doit pas coller au papier, au récipient ou à l'autre porte du panier. Les crevettes doivent être bien cuites, mais pas trop cuites, être généreuses en quantité, mais pas au point de ne pas pouvoir être mangées en une seule bouchée.

Ingrédients:

Ingrédients pour la garniture (32 boulettes)

  • * 8 onces de crevettes moyennes, coupées en morceaux de 1/2 pouce
  • * 3 cuillères à soupe de pousses de bambou hachées
  • * 1/2 cuillère à café de sauce soja
  • * 1/4 cuillère à café de sel
  • * 1 cuillère à café de vin de riz ou de xérès sec
  • * 1/8 cuillère à café de poivre blanc moulu
  • * 1/2 cuillère à café d'huile de sésame grillé
  • * 1/4 cuillère à café de gingembre frais râpé
  • * 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • * 1 blanc d'oeuf

Ingrédients pour la pâte (32 boulettes)

  • * 1 1/4 tasse d'amidon de blé plus 1/4 tasse de farine de tapioca, ou 1 1/2 tasse d'amidon de blé * note
  • * 1/2 c. sel
  • * 1 tasse d'eau bouillante
  • * 1 c. huile végétale

Préparation:

1. Mélanger les ingrédients de la garniture et réserver.

2. Dans un bol moyen. mélanger l'amidon de blé, la farine de tapioca, si vous en utilisez, et le sel. Ajouter l'eau bouillante et l'huile et mélanger avec des baguettes ou une cuillère en bois. Pendant que la pâte est encore très chaude, la retourner sur une planche saupoudrée d'amidon de blé.

3. Pétrir jusqu'à consistance lisse, en ajoutant un peu plus d'amidon de blé si nécessaire. La pâte doit être molle mais pas collante.

4. Divisez la pâte en 4. Utilisez vos paumes pour rouler chaque portion dans un cylindre de 8 pouces. Pour cette recette, coupez chaque cylindre en 8 morceaux. Couvrir de plastique pour garder humide pendant que vous aplatissez chaque morceau.

5. Pour faire des emballages de boulettes rondes, la pâte d'amidon de blé peut être prise en sandwich entre des carrés de papier sulfurisé, puis pressée à plat en appuyant vers le bas sur le côté plat d'une lame de couperet ou le fond plat d'un moule. Le résultat sera un cercle presque parfait. Si vous voulez toujours que vos cercles soient plus grands ou un peu plus fins, étalez-les légèrement avec un rouleau à pâtisserie avant de décoller le parchemin. Faire le cercle d'au moins 3+1/2 pouces de diamètre.

6. Faites 7 ou 8 plis étroits comme sur la photo ci-dessous, chacun chevauchant presque le dernier. Vous devez laisser environ 1/3 de la circonférence de la pâte sans plis.

7. Versez environ une cuillère à café de la garniture dans la poche, en l'empêchant de toucher le bord ouvert de la pâte.

8. Appuyez sur les bords de la pâte ensemble, formant un demi-cercle. Mettez-le sur la planche plate, en appuyant sur le fond de la boulette. Répétez avec le reste de la pâte et de la garniture.

9. Installez un cuiseur vapeur et portez l'eau à ébullition. Cuire les boulettes à feu vif pendant 7 minutes. Laisser reposer les boulettes quelques minutes avant de les transférer dans une assiette de service. Servir chaud.

zhēng xiā jiǎo
虾 饺 boulette de crevettes à la vapeur n.
duì xiā
虾 crevette n.
zhu sǔn
笋 pousses de bambou n.


  • ½ tasse d'amidon de blé
  • ½ tasse de fécule de patate douce ou de fécule de pomme de terre
  • ½ tasse d'eau bouillante
  • ½ cuillère à café de sel

Personnellement, j'adore le type de Har Gow que vous pouvez réellement goûter aux crevettes. Par conséquent, nous allons faire une étape supplémentaire pour notre remplissage Har Gow. Tout d'abord, décongelez 13 oz de crevettes. Je ne peux pas souligner à quel point j'aime les crevettes Costco. Gardez plusieurs sacs dans votre congélateur pour pouvoir préparer tous les plats de crevettes quand vous le souhaitez ! Sortez 13 oz et décongelez dans votre réfrigérateur pendant la nuit. Si vous êtes pressé, versez-les dans un bain-marie pendant 30 min pour les décongeler rapidement. N'oubliez pas que les crevettes Costco sont en quelque sorte salées et que vous pouvez simplement ignorer le sel dans cette recette si vous utilisez des crevettes Costco.

Prenez la moitié des 13 oz de crevettes, soit environ 16 crevettes, enlevez toute tête ou carapace et hachez-les à plusieurs reprises. Vous trouverez bientôt le meilleur moyen. Pour moi, je le fais de cette façon : coupez-le complètement, ramassez-le avec mon couteau et tournez dans une autre direction, coupez-le à nouveau et répétez les étapes plusieurs fois. Avant d'inventer le hachoir à viande, c'est ainsi que nous fabriquons du porc haché ou toute autre viande hachée. Cette méthode est élégante en un sens, car vous contrôlez la finesse de broyage de vos protéines. Pour ce plat en particulier, je l'aime grossier pour conserver plus de texture.

Assaisonnez la pâte de crevettes avec ½ cuillère à café de sel, ½ cuillère à café de poivre blanc et 1 cuillère à soupe de fécule de maïs. Mélanger jusqu'à ce qu'il soit bien mélangé et collant. Vous pouvez maintenant transférer la pâte de crevettes assaisonnée dans votre réfrigérateur pour une utilisation ultérieure

Prenez l'autre moitié des crevettes, coupez chacune d'elles en deux dans le sens de la largeur. Nous allons envelopper chaque Har Gow avec de la pâte de crevettes et une moitié de crevettes pour obtenir la texture optimale.

Il est maintenant temps de fabriquer la cape Har Gow !

La raison pour laquelle Har Gow est particulièrement belle est qu'elle est translucide comme des pierres précieuses. Vous pouvez voir les crevettes à l'intérieur. En plus du look cool, l'enveloppe est moelleuse et rebondissante. C'est très très différent du goût et de la sensation des boulettes ordinaires. Le secret de cet emballage magique réside dans les ingrédients, nous aurons besoin d'utiliser ½ tasse de fécule de patate douce ou de fécule de pomme de terre à mélanger avec ½ tasse d'amidon de blé. Vous n'êtes peut-être pas familier avec l'amidon de blé (澄粉). Cependant, vous pouvez le trouver facilement dans n'importe quel supermarché chinois. Faire bouillir ½ tasse d'eau chaude à mélanger avec les poudres d'amidon pour faire la pâte. Assurez-vous que votre eau est bouillante juste avant de l'ajouter aux poudres d'amidon. Fais attention!! Même après avoir mélangé l'eau bouillante dans la pâte, elle est encore chaude, ne vous occupez pas de la pétrir jusqu'à ce qu'elle soit refroidie. Prenez une seconde pour mesurer la température avant de la pétrir avec vos mains. J'ai personnellement testé les quatre types d'amidon : amidon de blé, amidon de maïs, amidon de pomme de terre et amidon de patate douce. La fécule de maïs est la pire, elle n'est pas très translucide et la texture n'est pas moelleuse. L'amidon de blé est un peu plus performant que l'amidon de maïs. le résultat final est un peu plus translucide et un peu plus moelleux. La fécule de patate douce et la fécule de pomme de terre ont un excellent aspect, près de 60% translucides mais elles sont beaucoup trop moelleuses. Par conséquent, le mélange parfait est l'amidon de blé 1:1 contre l'amidon de patate douce (ou fécule de pomme de terre). Coupez votre pâte en 16 morceaux, passons à l'étape suivante !

Maintenant, voici la partie amusante. Nous allons fabriquer la cape Har Gow. Il est tout à fait possible de dérouler les emballages avec un rouleau à pâtisserie. Je vais le faire de manière traditionnelle et vous dire l'alternative. Traditionnellement, vous devez utiliser un type spécial de couteau appelé "拍皮刀” (couteau d'emballage), il ressemble à un couteau chinois avec un bord émoussé et également plus étroit et plus léger qu'un couteau chinois. Pour faire un emballage, vous pincez une petite pâte et l'arrondissez, graissez votre couteau d'emballage avec de l'huile et étalez sur cette pâte ronde. Ensuite, vous le grattez de la planche à découper. Vous pouvez simplement utiliser un couteau chinois ordinaire et cela devrait très bien fonctionner. Cependant, les gens n'ont généralement pas cette compétence, alors voici notre alternative: étalez une grosse pâte plate et utilisez un coupe-papier - tout ce qui a une forme ronde fonctionnera. Découpez-en autant que vous le souhaitez, puis pétrissez le reste ensemble. Vous pouvez répéter cette étape jusqu'à ce que toute la pâte soit maintenant enrobée de Har Gow.

Mettez ½ cuillère à soupe de pâte de crevettes et mettez 1 morceau de crevettes dessus. Enveloppez votre Har Gow en le pliant tout en l'enveloppant. C'est très similaire à la façon dont nous fabriquons des autocollants pour pots, mais avec une seule direction. Une fois que vous les avez terminés, nous allons maintenant les cuire à la vapeur !

À feu vif, faites-le cuire à la vapeur pendant 5 min et 30 secondes, n'allez pas trop longtemps ou votre garniture de crevettes va avoir un goût de caoutchouc. 17h30, maintenant c'est fait. Il est temps de profiter de votre propre Har Gow !


Har Gow 蝦餃 et Dim Sum

Har gow est une boulette cantonaise qui fait toujours partie des dim sum. Har gow est peut-être l'élément le plus emblématique des dim sum. Le dim sum est un célèbre plat cantonais originaire du Guangdong, en Chine. Le dim sum est une série de petites collations en bouchées. Ils sont généralement consommés dans un repas léger et servis avec du thé. La tradition du déjeuner au thé remonte à plusieurs siècles en Chine et a continué d'évoluer tout au long de cette période. Dim sum signifie &ldquotoucher le cœur&rdquo, et la spécialité cantonaise a commencé comme une collation en milieu ou en fin d'après-midi. Le dim sum a évolué au fil du temps pour devenir plus souvent un plat de petit-déjeuner ou de déjeuner. Peu de restaurants servent des dim sum pour le dîner. Les dim sum sont toujours servis avec du thé. Yum cha signifie &ldquodrink tea&rdquo en anglais, ou prendre un petit-déjeuner ou un déjeuner au thé avec de la nourriture dim sum. Les deux pratiques, boire du thé et dim sum, sont toujours discutées l'une par rapport à l'autre.

Histoire et diffusion du Dim Sum

Les dim sum sont devenus populaires pendant la dynastie Tang. Ses origines sont cantonaises, et le dianxin était la façon nordique de le dire. Dans le Guangdong Provence et à Guangzhou, on appelle &ldquodim sum&rdquo &ldquoyum cha&rdquo. Les dim sum étaient populaires dans le sud, où de nombreuses personnes se rendaient et vont encore au restaurant tôt le matin pour profiter de ces petites bouchées à forte intensité de main-d'œuvre. C'était généralement le premier repas de la journée. Il existait de nombreuses recettes de dim sum sous la dynastie Tang. Selon le Annulations générales du Shandong, le Premier ministre Duan Wenchang a compilé 50 volumes de recettes de dianxin uniquement à partir de celles consommées dans sa province du Shandong.

Il a fallu des siècles pour que l'art du dim sum se développe. Dans l'ouest des États-Unis, le dim sum est le résultat naturel de l'installation d'immigrants chinois du XIXe siècle sur les côtes est et ouest. Certaines personnes pensent que les dim sum sont en fait l'inspiration pour le concept de & ldquobrunch & rdquo que nous avons en Amérique aujourd'hui, une façon de combiner le petit-déjeuner et le déjeuner dans un grand repas en milieu de matinée. De nos jours, il existe des alternatives végétariennes, faibles en gras et même soucieuses de la santé pour les plats dim sum.

Les dim sum, tant en Chine qu'aux États-Unis, sont souvent une affaire de famille et les jours ouvrables les plus chargés sont le week-end. Dans les restaurants de dim sum, la première chose qui se passera est qu'on vous demande quel type de thé vous souhaitez. Chaque client reçoit sa propre théière à boire tout au long du repas dim sum. Il n'y a généralement pas de menus, et souvent il y aura une carte avec une grille vierge qui est placée à chaque table à des fins de commande. Les serveurs se promènent entre les tables avec des chariots de différents plats de dim sum, y compris une variété de boulettes cuites à la vapeur et frites. Ils font rouler des chariots avec des échantillons, appelant les différentes offres. D'autres plats de dim sum comprennent des petits pains croustillants frits et des croquettes. Les plats plus légers et cuits à la vapeur, comme le har gow viennent d'abord dans la commande des voitures, puis les recettes exotiques comme les pattes de poulet, puis les plats frits, et enfin le dessert. Les aliments sont généralement servis à table dans des paniers vapeur pour les garder au chaud.

Alors que les dim sum sont discutés, l'un des plats les plus populaires et les plus importants des recettes de dim sum doit être discuté : har gow ! Bien que har gow soit une boulette importante à étudier dans la cartographie des boulettes à travers le monde, il serait presque impossible d'étudier har gow sans rencontrer la pratique des boulettes de dim sum dans le processus, c'est pourquoi dim sum a également été recherché . Le har gow est lié au dim sum, car le har gow est l'un des plats principaux d'un repas de dim sum. De nombreux restaurants de dim sum peuvent être jugés sur leur har gow, et le har gow est devenu représentatif de la qualité du dim sum plus généralement à partir de cette seule recette.

Har Gow : étymologie, origine et histoire

En chinois traditionnel, har gow s'écrit 蝦餃. En chinois simplifié, il s'écrit 虾饺. Har gow n'est qu'une façon d'épeler cette boulette. Les autres orthographes et translittérations phonétiques courantes sont ha gow et har gau, xia jiao, hark au, har gao, ha gau, har gaw, hark aw, ha kaw, ha gaau, har gaau ou har cow. Le premier caractère de har gow (le &ldquohar&rdquo ou &ldquoxia&rdquo ou ha&rdquo) se traduit directement par &ldquoshrimp&rdquo en chinois. Le deuxième caractère, &ldquojiao&rdquo ou &ldquogow&rdquo, se traduit par le mot anglais &ldquodumpling&rdquo. Har gow peut également être appelé un &ldquoshrimp bonnet&rdquo en raison de sa forme plissée. Les har gow sont souvent servis avec le sieu mai, ou le shu mai, comme beaucoup d'entre nous le connaissent aux États-Unis.
La boulette de har Gow est originaire d'un salon de thé du village de Wucu, une région suburbaine de Guangzhou. Il est apparu à la périphérie d'un salon de thé dans le village de Wucu, le propriétaire aurait eu accès à une rivière juste à l'extérieur, où les crevettes étaient pêchées et directement transformées en farce fraîche pour les boulettes de har Gow. Des salons de thé ont vu le jour pour accueillir les voyageurs fatigués après avoir parcouru la route de la soie. Les agriculteurs ruraux peuvent également se rendre dans les salons de thé après une longue journée de travail dans les champs pour profiter d'un après-midi de thé, de dim sum et de conversation relaxante. Aujourd'hui, le har gow se trouve dans la plupart des restaurants et salons de thé du Guangdong, en Chine. Les habitants commandent ces boulettes de crevettes lorsqu'ils boivent leur thé pendant leur temps libre.

Har gow : pâte, garniture, forme, taille et description

Les har gow sont des boulettes de crevettes cuites à la vapeur au goût très délicat. Les garnitures traditionnelles sont subtilement assaisonnées et l'emballage de la pâte est composé d'un mélange d'amidon de blé et de farine de tapioca. Les Har gow sont immédiatement reconnaissables à leur type de pâte. La pâte est à base d'amidon de blé et de tapioca et est assez fragile et tendre. Cette pâte spéciale a tendance à se fendre pendant la cuisson à la vapeur si la boulette n'est pas complètement pincée. Les Har gow se caractérisent également par leur environnement translucide &ldquosnow-white&rdquo, &ldquopaper-mince&rdquo. Ce type de pâte spécial est ce qui rend le har gow quelque peu translucide. Les garnitures sont même visibles de l'extérieur de la boulette. Les boulettes peuvent sembler opaques lorsqu'elles sont d'abord retirées du cuiseur vapeur, mais elles deviennent translucides en refroidissant. Nguyen décrit Har gow comme des "morceaux blancs assez rosés" dans son livre, Dumplings asiatiques : Maîtriser le gyōza, les rouleaux de printemps, les samosas et Suite. La raison de leur teinte rosâtre est due aux crevettes à l'intérieur. La pâte est si légère et presque transparente que la rose des crevettes transparaît, ce qui donne aux boulettes un aspect &ldquopinkish&rdquo. Nguyen dit également, &ldquolorsqu'elle est cuite, cette pâte a une translucidité qui permet aux couleurs de remplissage d'être visibles d'une belle manière impressionniste (Nguyen 132.)

La pâte spéciale pour le har gow s'appelle &ldquowheat amidon pâte.&rdquo Cette pâte n'est pas unique à la boulette har gow en fait, c'est aussi la base de nombreuses recettes cantonaises de dim sum. Pourtant, la pâte d'amidon de blé a une association immédiate avec la croissance. Cette pâte est malléable, sculptable et facile à manipuler. Andrea Nguyen décrit même cette pâte comme une pâte à modeler une fois cuite. C'est la texture finale de la pâte, et la couleur une fois qu'elle est cuite doit être un &ldquosnowy white&rdquo (Nguyen 132). La pâte d'amidon de blé ne peut pas être préparée à l'avance et réfrigérée, comme de nombreuses pâtes à farine peuvent l'être, car elle a tellement tendance à se fendre pendant la cuisson à la vapeur. Lorsque cette pâte est correctement préparée et cuite, la boulette de har Gow sera moelleuse et légèrement collante.

La pâte d'amidon de blé est constituée d'un mélange d'amidon de blé et d'un autre type d'amidon, souvent du tapioca, du maïs ou de la fécule de pomme de terre. Ces autres amidons ajoutent de l'élasticité à la pâte, car l'amidon de blé seul rendrait la pâte trop ferme. La pâte à har gow fait également appel à de l'huile, destinée à lui apporter souplesse et richesse. Cette pâte d'amidon de blé peut être préparée jusqu'à six heures avant son utilisation et peut ensuite être conservée dans un sac plastique à température ambiante afin d'éviter le dessèchement.

Pour le remplissage du har gow, l'ingrédient principal est la crevette. Dans les recettes de har gow, il est suggéré d'utiliser les meilleures et les plus fraîches crevettes possibles, et les crevettes ne doivent pas être trop cuites afin de conserver une texture légèrement croustillante. L'autre ingrédient principal de la garniture pour har gow sont les pousses de bambou. Ceux-ci ont une qualité de terre et un noyau blanc crème, donnant au remplissage de har gow une texture crémeuse à l'intérieur de son enrobage. Les pousses de bambou peuvent être achetées fraîches, séchées, congelées ou en conserve, bien que dans la plupart des cas, les gens utilisent des pousses de bambou en conserve pour faire des boulettes. Afin de les cuire correctement pour la har gow, ils doivent être bien égouttés et rincés abondamment à l'eau froide après égouttage. Ensuite, les pousses de bambou sont bouillies pendant 10 à 30 minutes pour éliminer leurs toxines naturelles et les rendre tendres et croustillantes.

Les har gow sont généralement plus petits que la plupart des autres boulettes chinoises et ils sont toujours fabriqués sous la forme d'une poche. Au-delà du type de pâte de har gow, cette forme de poche est ce qui rend har gow immédiatement reconnaissable et distinct. Les Har gow sont difficiles à préparer uniquement si vous visez à en faire de très petits et soignés. Dans ce cas, le har gow s'avérera assez difficile à faire, cependant, la plupart des lieux de dim sum n'ont pas pour objectif d'avoir ce genre de har gow. En recherchant comment faire ces boulettes, il est suggéré de commencer par celles qui sont un peu plus grosses et de réduire la taille à mesure que vous gagnez en dextérité. Traditionnellement, le hargow devrait avoir au moins sept plis sur chaque boulette, de préférence ils auront dix plis ou plus. Comme pour de nombreuses autres boulettes à travers le monde, plus une boulette est plissée, plus elle est "professionnelle" et plus le fabricant est censé être expérimenté. La clé d'une har gow réussie est de s'assurer que la garniture est bien scellée à l'intérieur de la pâte une fois qu'elle est pliée. Alors que les har gow sont le plus souvent vus sous la forme d'une poche, vous pouvez également faire ces boulettes sous forme de demi-lunes et elles ont un goût très similaire, cependant, traditionnellement, les har gow sont faites sous la forme d'une poche.

Histoire des boulettes en Chine et importance culturelle

Dans toute la Chine, les aliments de base sont quelque peu similaires dans différentes régions du pays. Le climat du nord de la Chine est plus propice à la culture du blé qu'à la culture du riz, et le blé est donc la principale culture des habitants du Nord et est transformé en nouilles et en boulettes. La rotation des cultures a permis de cultiver le blé et le mil, et il y a eu une propagation continue de ces cultures dans le nord de la Chine. De nouvelles méthodes de mouture ont rendu le blé encore plus facile à utiliser, sous sa forme de farine, qui est devenue plus accessible à tous.

Les habitants de la Chine du Nord dépendent du blé pour leur amidon de base, et l'utilisation la plus populaire et la plus importante du blé est peut-être sous forme de boulettes et de nouilles. La base du régime alimentaire des Chinois du Nord était un grain bouilli, quelque chose qui fournissait la majorité des calories de leur repas. Les produits à base de farine bouillie étaient également importants dans toute la Chine, et dans le Nord, l'accent était particulièrement mis sur les produits à base de farine cuite à la vapeur.

Pour le reste de la Chine, les produits à base de blé sont principalement des collations, ce qui est précisément ce qu'est le dim sum. Les dim sum sont considérés comme une collation légère et destinée à être consommée entre les repas comme rafraîchissement. Dans le nord, les boulettes ont une enveloppe plus épaisse et moins de garniture, comme du pain cuit à la vapeur nature comme des petits pains. Les raviolis sont copieux et souvent consommés comme repas en eux-mêmes, alors qu'en Chine méridionale, les raviolis sont servis en dim sum, en collation ou en repas léger.

Bien qu'il n'y ait aucune information sur le moment où les har gow sont spécifiquement mangés, toutes les boulettes sont populaires le soir du Nouvel An et le jour de l'An en Chine (les boulettes sont préparées à l'avance afin que moins de temps soit pris sur les festivités). Pendant la veille et le jour du Nouvel An lunaire, aucun instrument tranchant (c. raisons pour lesquelles les boulettes sont un mets délicat lors des festivités du Nouvel An, car les boulettes ne nécessitent pas de couteau pour être mangées.

Dans Dim Sum : l'art du déjeuner au thé chinois, l'auteur explique : &ldquoUn restaurateur m'a fièrement dit qu'un week-end, son restaurant proposait plus de 100 plats de dim sum différents, et que sept hommes étaient employés uniquement pour faire des boulettes.&rdquo (Blonder 9.) Non seulement les boulettes sont un élément essentiel de dim sum, mais le dim sum est essentiel à étudier lors de l'apprentissage des variétés de boulettes en Chine. L'histoire des deux est liée d'une certaine manière, car le dim sum ne serait pas le même sans la boulette de har gow, et le dim sum est également un domaine du projet de cartographie des boulettes qui peut enchaîner de nombreuses boulettes chinoises.

Recette Har Gow de Florence Lin & rsquos Livre complet de nouilles, boulettes et pains chinois

Garniture aux crevettes :

2 cuillères à soupe de graisse de porc étuvée émincée ou de lard gras

¼ tasse de pousses de bambou finement hachées

Décortiquer et déveiner les crevettes. Hachez le gras et les pousses de bambou et disposez-les sur une assiette. Rincez et égouttez les crevettes et séchez-les avec du papier absorbant. Hachez-les finement, puis mettez-les dans un bol et ajoutez le blanc d'œuf et 1 c. de sel. En remuant avec des baguettes, assurez-vous que les crevettes sont complètement enrobées. Ajoutez ensuite la fécule de maïs, le poivre, le sucre, le xérès, l'huile de sésame et mélangez encore jusqu'à ce que l'enrobage soit lisse. Ajouter les pousses de bambou et le gras et bien mélanger.

Couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 30 minutes, afin que les crevettes absorbent les blancs d'œufs, rendant la garniture tendre et croustillante.

½ livres d'amidon de blé, environ 1 ½ tasses

2 cuillères à soupe d'huile de maïs ou d'huile d'arachide

Mélanger la fécule de blé, la farine de tapioca et le sel dans un grand bol à mélanger. Faire un puits au centre et y verser l'eau bouillante d'un coup. A l'aide de baguettes, remuez pour incorporer la farine sèche sur les parois du bol puis ajoutez l'huile. Continuez à remuer jusqu'à ce qu'une boule se forme. Retourner la pâte chaude sur un plan de travail et pétrir la boule de pâte jusqu'à ce qu'elle soit très lisse&mdash environ 2 à 3 minutes. Mettez-le dans un sac en plastique hermétiquement fermé et laissez-le reposer pendant 5 minutes.

Divisez la pâte en quatre morceaux. Gardez trois d'entre eux dans le sac en plastique pendant que vous roulez le premier avec vos mains en forme de saucisse d'environ 6 à 8 pouces de long. Coupez-le en dix morceaux. Étalez un tout petit peu d'huile sur la pellicule plastique recouvrant les deux côtés de la presse à tortillas et un tout petit peu sur les morceaux de pâte eux-mêmes. Placez une pièce côté coupé vers le bas sur la presse et appuyez dessus en un rond de 3 pouces. Mettez les cercles de pâte de côté, en les superposant, pendant que vous appuyez sur les autres. Il est préférable de remplir d'abord ces dix emballages que de faire des emballages avec la pâte restante, car vous voulez que la pâte de l'emballage reste molle et souple.

Prenez un emballage et appuyez et pincez des plis de quatre à cinq pouces et frac de 14 pouces, créant ainsi une petite poche. Mettez 2 cuillères à café de garniture aux crevettes dans le sachet et appuyez sur les bords pour fermer.

Cuire les boulettes à la vapeur - le temps de cuisson sera de 4 à 5 minutes. Les cantonais utilisent souvent la sauce aux huîtres comme trempette pour les boulettes de crevettes.

Ha Gow Recette de Dim Sum : l'art du déjeuner au thé chinois

8 onces de crevettes moyennes, décortiquées et déveinées, coupées en morceaux de 1/2 pouce

3 cuillères à soupe de pousses de bambou hachées

1 cuillère à café de vin de riz ou de xérès sec

1/8 cuillère à café de poivre blanc moulu

½ cuillères à café d'huile de sésame grillé

Pâte d'amidon de blé roulée en quatre cylindres de 8 pouces

Mélanger les ingrédients de la garniture et réserver. Huiler plusieurs moules à gâteau ronds de 8 ou 9 pouces. Couper chaque cylindre de pâte d'amidon de blé en travers en 8 morceaux. Placez un morceau de pâte, côté coupé vers le haut, entre deux carrés de papier sulfurisé de 6 pouces, puis placez le côté plat d'une lame de couperet ou le fond plat d'un moule dessus et appuyez dessus pour former un cercle de 3 pouces. Décollez le parchemin.

Faites un pli très étroit qui s'étend du bord presque jusqu'au centre du cercle. Faites 7 ou 8 plis plus étroits côte à côte, chacun chevauchant presque le dernier. Votre dernier pli doit être à un peu plus de la moitié de la circonférence de la pâte. Appuyez légèrement un doigt le long de l'intérieur des plis pour les aplatir légèrement et agrandir la poche à l'intérieur. Versez environ une cuillère à café de la garniture dans la poche, en l'empêchant de toucher le bord ouvert de la pâte. Pincez très fermement les bords de la pâte. Répétez avec le reste de la pâte et de la garniture. Disposer les boulettes finies & frac12 pouces d'intervalle dans les casseroles huilées.

Mettre en place un cuiseur vapeur et porter l'eau à ébullition. Cuire les boulettes à feu vif pendant 7 minutes, en remplissant la casserole d'eau bouillante si nécessaire entre les lots. Laisser reposer les boulettes quelques minutes avant de les transférer dans une assiette de service. Servir chaud.

Pâte d'amidon de blé :

¼ tasse de farine de tapioca (semble aider les bords scellés à mieux coller)

1 cuillère à café d'huile d'arachide ou végétale

Dans un bol moyen, mélanger la fécule de blé, la farine de tapioca et le sel. Ajouter l'eau bouillante et l'huile et mélanger avec des baguettes ou une cuillère en bois. Pendant que la pâte est encore très chaude, étalez-la sur une planche saupoudrée d'1 cuillère à soupe d'amidon de blé. Pétrir jusqu'à consistance lisse, en ajoutant un peu plus d'amidon de blé si nécessaire. La pâte doit être molle mais pas collante.

Divisez la pâte en trois. Utilisez vos paumes pour rouler chaque portion dans un cylindre de 8 pouces. Couvrir sans serrer d'un essuie-tout légèrement humide pour empêcher la pâte de se dessécher. La pâte est maintenant prête à être coupée et pressée ou étalée au besoin.


Qu'est-ce qui fait une boulette de cristal

Alors que les boulettes de cristal sont similaires à dur gow Dumplings, dur gow sont fabriqués avec des emballages blancs opaques. C'est l'ajout de fécule de pomme de terre qui rend possible l'aspect translucide des boulettes de cristal.

De plus, la fécule de pomme de terre donne également aux emballages de boulettes cette agréable texture moelleuse qui est la marque d'une boulette bien faite. Si toutes ces discussions sur divers amidons vous perturbent, consultez notre page ingrédients du riz et des farines pour plus d'informations !

L'amidon de blé est également utilisé pour les boulettes de Har Gow et c'est ce qui donne à l'emballage un corps plus solide.

Parlons remplissage. Farcies de porc assaisonné, de champignons shiitake parfumés, de carottes et d'épinards vert vif fraîchement cuits, les boulettes de cristal sont aussi jolies que délicieuses.

Alors que les couleurs vibrantes font définitivement une présentation impressionnante, une fois que vous aurez mordu dans l'une de ces délicieuses petites boulettes, vous découvrirez que vous pourriez avoir un nouveau dim sum chinois préféré !

But if you still find that you love these crystal dumplings and har gow in equal measure, you can use this crystal dumpling wrapper recipe with our har gow shrimp dumpling filling and vice versa. One wrapper––two fillings!


Dim Sum Shrimp Dumpling Recipe (Har Gow/Ha Cao)

Shrimp Filling

50 grams bamboo shoot (rinse thoroughly and squeeze out excess water)

50 grams pork fat (optional but highly recommended mince finely into paste)

1 teaspoon granulated white sugar

1/4 cuillère à café de poivre blanc moulu

1/2 tablespoon corn starch

50 grams all-purpose flour

1/4 teaspoon vegetable oil

160 grams boiling water (240 mL or about 2/3 cups)


Find your Healthy with Traditional Cuisines – Week 1

It’s March and we are celebrating Nutrition Month! Every year dietitians, dietetic interns, and nutrition students across Canada celebrate Nutrition month to raise awareness about nutrition and the positive impact it has on our health and wellbeing.

This year Nutrition Month centres on the idea that healthy eating looks different for everyone. It is not a one-size-fits-all approach, and your healthy eating will look different from someone else’s healthy eating based on culture, food traditions, personal circumstances, and nutritional needs.

To honour Nutrition Month, I have teamed up with Registered Dietitians and Dietetic Graduate Students from diverse cultural backgrounds to put together a Nutrition Month 2021 blog series! Each week for the month of March, different dietitians and dietetic students will share their food traditions, cultural recipes, and the importance of culture in healthy eating.

Without further ado, let’s get started with Nutrition Month 2021 series – Week 1.

Cultural foods should be a part of your healthy meals

Canada is a country that prides itself on multiculturalism. Yet, the mainstream diet trends tend to ‘steal’ cultural foods’ thunder. With the recent craze around healthy eating, many of you may be are bombarded with the latest trendy diets that do not adequately incorporate your cultural foods. With everyone else embarking on the next food trend, you may feel that you are doing something wrong by not jumping on board. You begin to question the health benefits of your traditional foods.

I introduce my colleagues Novella Lui, Robena Amalraj and Aja Gyimah who will share their insights on making cultural foods a part of your healthy eating.

Novella Lui, RD

I am a Chinese Canadian, born in Hong Kong and raised in Vancouver.

2. What is the meaning of food in your culture? / How is food used in celebrations or traditions?

Food plays a vital role in Chinese culture, where food is always a part of celebrations. Many of the traditional foods served during celebrations bear symbolic meanings, from togetherness to fortune and luck. Par exemple:

  • In Lunar New Year, we eat the ‘year cake,’ a glutinous rice cake that symbolizes rising prosperity, which has the same homophonic sound as ‘yearly increase.’
  • During Dragonboat Festival, we eat glutinous rice dumplings wrapped in bamboo leaves as they depict the commemoration of Qu Yuan, an ancient Chinese poet.

3. What is your favourite cultural ingredient or food or recipe?

I have a long list of favourite foods, but if I had to choose, my favourite is har gow, a steamed shrimp dumpling wrapped in a thin and translucent starch dough. My first memories of eating out as a child with my family were enjoying a dim sum lunch, and har gow was always one of the dishes shared among us. These shrimp dumplings always remind me of my fonds times with my cousins and relatives. You can find a har gow recipe here.

Har Gow (Chinese steamed shrimp dumplings)

4. What would you like to say to Canadians during National Nutrition Month?

All foods, including those from your own culture, fit into a healthy meal pattern. Including and embracing foods from your own culture connects you to your roots and cultural identity. At the same time, learn about other cultures by trying their foods, as food is a portal that connects and nurtures our relationships with other people.

Robena Amalraj, Dietetic Graduate Student

1. What is your cultural background?

My cultural background is Indian. Specifically, I am from the South Indian state of Tamil Nadu.

2. What is the meaning of food in your culture? / How is food used in celebrations or traditions?

India is affectionately called the Land of Spices, and food undoubtedly plays a significant role in its culture. Every region of India has distinct and unique customs but eating with hands is a common practice it is thought that this not only makes the food taste better, but also feeds the mind and the spirit.

Rice is of particular importance in India and is viewed as the ultimate sustenance it is often the first solid food that a baby eats and is also eaten by older adults who have trouble eating other foods. In many parts of India, rice is used as an offering during religious rituals and is a symbol of prosperity and well-being.

3. What is your favourite cultural ingredient or food or recipe?

My favourite South Indian food is dosa, which is a thin savoury crepe made from a fermented batter of lentils and rice. It is typically served with sambar (a lentil and vegetable stew) and chutney. My mom made it all the time when I was growing up not only is it delicious, but it is a comforting and warm reminder of home and family. You can find a recipe here.

South India Dosa served with sambar and chutney

4. What would you like to say to Canadians during National Nutrition Month?

In the health and wellness space, there is often a narrow perception of healthy food. There is a misconception that cultural foods that do not fit into this mainstream image are automatically “unhealthy”. However, healthy eating does not look the same for everyone. Culture and tradition are integral components of food and overall wellness, and you do not need to forgo your culture to be healthy!

Aja Gyimah, MHSc., RD

1. What’s your cultural background?

I’m biracial: Jewish-Canadian and Ghanaian

2. What is the meaning of food in your culture? / How is food used in celebrations or traditions?

In the Jewish culture, food is a large part of how we observe our holidays. For example, Friday nights are reserved for a family dinner because it kicks off the Sabbath or the day of rest. Also, depending on the holiday you’re required to eat specific foods, like during Passover we have a ceremonial dinner where each food item is symbolic.

In Ghanaian culture, food is tied to many celebrations, get-togethers or even just attending church on Sundays. Within my family, it used to be such a treat because my dad would spend the entire day making light soup. Since COVID, we have been ordering from local Ghanaian restaurants to support them during this time. Now, jollof rice is a staple in our house!

3. What is your favourite cultural ingredient or food or recipe?

Fried plantain is a world-wide favourite, it’s a staple in almost every African, Black and Caribbean cuisine. I usually slice the plantain, rinse it in saltwater and then fry it until it’s brown and delicious! Find a recipe for fried plantain here. On the Jewish side, I’m a huge fan of Challah which is the only type of bread I grew up with. Challah is also the best bread to use for French toast!

4. What would you like to say to Canadians during National Nutrition Month?

All foods fit within a healthy diet and that includes our cultural/traditional foods. You’re not required to throw away the foods you’ve grown up with to follow a healthy diet. There’s plenty of room for fried plantain – haha!

Résultat final

There is no single way to eat right and sacrificing your cultural foods is not necessary for achieving good health! No matter what your cultural foods or traditions are, they can be a part of your healthy eating regime. So, ditch the diet trends and incorporate your cultural foods to find your healthy.

Come back next week to learn more about traditional cuisines and healthy eating in our Nutrition Month 2021 blog series.

What is your favourite cultural recipe? Let me know in the comments. Click here to learn more about the Nutrition Month 2021 campaign.

I thank Novella, Robena, and Aja for their time and contribution to this post.

Écrit par: Deepanshi Salwan, MPH candidate – Deepanshi is a dietetic graduate student at the University of Toronto. Her nutrition philosophy embraces moderation without deprivation. She believes that healthy eating does not have to be complicated and hopes to inspire her audience to live more happy and healthy lives! You can find her on Instagram @deeconstructing_nutrition.


How to Make Har Gow (Shrimp Dumplings) at Home

Har gow — shrimp dumplings — dipped in soy sauce with chili paste are tiny flavorful umami bombs. Making the shrimp filling is quick and easy but making the dumpling wrappers from scratch is a bit challenging. From making the dough to forming the wrappers, the process is somewhat tedious. If you don’t have the luxury of time, you can use Asian-store-bought dumpling wrappers instead but if you do, I assure you that your efforts will be rewarded with tasty homemade dumplings.

Har Gow Recipe
Recipe adapted from Dim Sum: The Art of Chinese Tea Lunch

8 ounces medium-sized shrimp, peeled and deveined, cut into 1/2 inch pieces
3 Tbsp minced bamboo shoots
1/2 tsp soy sauce
1/4 cuillère à café de sel
1 tsp rice wine (optional)
1/8 tsp ground white pepper
1/2 tsp toasted sesame oil
1/4 tsp ginger, grated
1 tsp cornstarch
1 blanc d'oeuf

Mix the ingredients for the filling thoroughly. Mettre de côté.

1 1/4 cup wheat starch (wheat starch is different from wheat flour)
1/4 cup tapioca starch (tapioca starch is the same as tapioca flour)
1/2 cuillère à café de sel
1 tasse d'eau bouillante
1 tsp canola oil
parchemin

In a medium bowl. combine the wheat starch, tapioca starch, and salt. Here is an important note: wheat starch is different from wheat flour but tapioca starch is the same as tapioca flour. I got my wheat and tapioca starch from the local Asian store.

Add the boiling water and canola oil and stir well with a wooden spoon. Transfer the dough while it is still hot onto a clean surface dusted with wheat starch. Knead until smooth, adding a little more wheat starch, if necessary. The dough should be soft but not sticky.

Divide the dough into four equal parts. Use your palms to roll each part into an 8-inch log. Cut each log into 8 pieces. Place the pieces, together with the rest of the dough, in a bowl and cover with plastic wrap to keep them moist.

Flatten each piece of dough into a round dumpling wrapper. Cut 6-inch square sheets of parchment paper. Place a piece of dough in between two sheets of parchment paper. Using a knife or the bottom of a flat pan press down on the dough to flatten the dough. Then using a rolling pin or the round end of a wooden spoon, roll out the dough further to make it larger and thinner. Rolling it too thin makes it too fragile and easy to break. The round dumpling wrapper should be at least 3 to 4 inches in diameter.

Peel off the parchment paper. Place the wrappers in a separate bowl and cover with plastic wrap to keep them moist while you continue working on the rest of the batch. Alternatively, keep the wrappers in between two sheets of parchment paper.

Working with the wrapper to make the dumpling is the trickiest part. Rolling the wrapper to get the right thickness — neither too thick nor too thin –- is key but wrapping the filling requires a certain technique, which can only be learned and mastered through practice. Form each dumpling wrapper into a cup with overlapping pleats on one side. Dennis learned pleating rather quickly I honestly didn’t and made unpleated cups instead. The important thing to remember is to form the wrapper into a cup that you can fill. If you go the pleated route, remember to leave about 1/3 of the circumference of the wrapper without pleats.

Spoon about a teaspoon of the shrimp filling into the pocket and keep the filling from touching the open edge of the wrapper. Close the wrapper by pressing the edges of the wrapper together, forming a half circle.

I recommend making the wrappers in the whole batch first and then make dumplings.

Place each dumpling in a steamer and make sure to leave enough space so that they do not get too crowded. I steamed half a dozen dumplings in an 8-inch bamboo steamer,

Set up your steamer and bring the water to a boil. Steam the dumplings over high heat for 7 minutes. Let the dumplings rest for a few minutes before serving.


Voir la vidéo: Khuda Aur Mohabbat - Season 3 Ep 29 Eng Sub Digitally Presented by Happilac Paints - 20th Aug 2021 (Août 2022).